Menu
A+ A A-

Les cours du brut mitigés en Asie

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole était mitigés jeudi en Asie, le brut new-yorkais frôlant de nouveau le seuil des 95 dollars après l'annonce d'une forte baisse des réserves de produits raffinés aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre, tombé cette semaine à un plus bas en cinq mois, prenait 16 cents, à 94,96 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance cédait 14 cents, à 105,10 dollars.

Le WTI a nettement rebondi mercredi grâce aux chiffres publiés par le département américain de l'Énergie (DoE) sur les réserves d'or noir aux Etats-Unis.

Selon ces données, les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont diminué la semaine dernière de 4,9 millions de barils et ceux d'essence de 3,8 millions de barils.

Le Brent pâtissait, lui, de la crise autour des installations pétrolières en Libye.

Des négociations entre les autorités libyennes et les protestataires qui bloquent les principaux sites pétroliers du pays traînent depuis plus de trois mois, faisant prolonger une crise qui a fait chuter la production d'hydrocarbures à 250'000 barils par jour (b/j), contre près de 1,5 mbj avant le déclenchement de la crise fin juillet, selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC).

Un groupe armé de la minorité Amazigh, qui observe un sit-in dans le terminal gazier de Millitah, dans l'ouest de la Libye, a par ailleurs annoncé mercredi soir qu'il fermait le gazoduc Green Stream livrant le gaz à l'Italie.

"La crise continue en Libye mais aussi en Egypte soutient le Brent et l'écart Brent-WTI ne devrait pas se réduire à court terme", estime Sanjeev Gupta de Ernst and Young.

Selon lui, les chiffres de la croissance du Produit intérieur brut (PIB) aux Etats-Unis, attendus ce jeudi, "donneront le ton" des cours pour les semaines à venir.

Mercredi, le WTI a gagné 1,43 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 94,80 dollars. A Londres, le Brent a terminé à 105,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 9 cents par rapport à la clôture de mardi.

afp/rp



(AWP / 07.11.2013 06h25)


Commenter Les cours du brut mitigés en Asie



Le pétrole en Asie

mardi 13 novembre 2018

Le pétrole chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

lundi 12 novembre 2018

Le pétrole orienté à la hausse en Asie après l'annonce saoud…

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, après l'annonce saoudienne d'une baisse de production de 500.000...

vendredi 09 novembre 2018

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole réagissaient en ordre dispersé vendredi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur un trop plein d'offre.

  Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 21:50

Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

mardi 13 novembre 2018 à 21:15

Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

mardi 13 novembre 2018 à 16:22

Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

mardi 13 novembre 2018 à 14:12

Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

mardi 13 novembre 2018 à 12:23

L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

mardi 13 novembre 2018 à 12:20

Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

mardi 13 novembre 2018 à 12:02

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

mardi 13 novembre 2018 à 09:24

Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

mardi 13 novembre 2018 à 07:27

Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite