Menu
A+ A A-

Le brut rebondit un peu à New York dans un marché sans élan

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Le pétrole a légèrement rebondi en fin de séance lundi à New York, évoluant tout de même à des plus bas en quatre mois dans un marché maintenu sous la pression d'une offre très abondante, surtout aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a repris 4 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour clôturer à 94,62 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à la même échéance a lui aussi rebondi, terminant à 106,23 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en légère hausse de 32 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Le prix a évolué sans grandes variations autour de l'équilibre, en l'absence de nouvelles informations pouvant orienter les investisseurs.

"Le (prix du) brut est quasi inchangé alors que la recherche de bonnes affaires compense le prolongement du mouvement de ventes", note Timothy Evans, de la banque Citi.

Le pétrole avait clôturé en baisse lors des quatre séances précédentes. Le baril avait notamment chuté vendredi, passant sous la barre des 95 dollars pour la première fois depuis juin, du fait de la montée continue des réserves de brut aux Etats-Unis et d'un renforcement du dollar.

Mais lundi l'euro parvenait a reprendre quelques couleurs.

En revanche, les stocks restaient élevés aux Etats-Unis, puisqu'au cours des six semaines passées, les réserves de brut ont grimpé d'environ 28 millions de barils, une augmentation jugée de mauvais augure pour la demande de pétrole dans le pays, premier consommateur d'or noir au monde.

Le Département américain à l'Énergie (DoE) doit donner mercredi le niveau officiel de ces stocks pour la semaine terminée le 1er novembre.

"L'idée que l'offre va rester vaste, en tout cas suffisante pour satisfaire la demande" pèse sur l'esprit des investisseurs, estime Bart Melek, de TD Securities.

En effet, la production américaine profite du boom du pétrole de schiste, qui "oriente le marché mondial du pétrole" actuellement, selon Phil Flynn, de Price Futures Group.

Mais malgré l'abondance de l'offre en Amérique du Nord, des inquiétudes se portent toujours sur la production en Libye.

Divers mouvements de protestation et grèves ont provoqué une chute de la production pétrolière libyenne à 250.000 barils par jour actuellement, contre près de 1,5 million de barils par jour avant le déclenchement de la crise fin juillet.

Par ailleurs, les perspectives sur la demande américaine reste assombries par "les craintes d'un ralentissement économique aux Etats-Unis, notamment dû à la paralysie de l'Etat en octobre", estime Bart Melek.

afp/rp



(AWP / 05.11.2013 06h21)


Commenter Le brut rebondit un peu à New York dans un marché sans élan


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 20:59

    Hausse des taxes sur les carburants en janvier: "Cela m…

    Paris: "Une nouvelle étape d'augmentation des taxes sur les carburants est prévue au mois de janvier: cela mérite que nous y réfléchissions...

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Trump ignore les critiques et salue l'aide de l'Arabie saoud…

    Washington: Donald Trump a balayé mercredi les critiques l'accusant de blanchir le pouvoir saoudien suspecté d'avoir orchestré le meurtre du journaliste Jamal...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite