Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en baisse à New York, avant la Fed et les stocks américains

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York se repliaient mardi après l'ouverture, les investisseurs attendant l'issue d'une réunion de la banque centrale américaine et la publication des stocks de brut aux Etats-Unis mercredi.

Vers 13H20 GMT/14h20 HEC à New York, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre abandonnait 52 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 98,16 dollars.

"Une partie de la production libyenne semble se rétablir, ce qui met de la pression sur les prix du brut", analyse Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

La veille, le retour de perturbations sociales en Libye avait provoqué un rebond des prix du pétrole. La production de brut dans ce pays avait été affectée cet été par des grèves sur les installations pétrolières, tombant jusqu'à 150'000 barils par jour (contre 1,5 mbj en temps normal).

"Même si des pertes subsistent sur l'offre libyenne, un retour complet aux opérations sur un champ interrompues jusque là est attendu dans les prochaines 24 heures", remarque aussi Matt Smith, de Schneider Electric.

Sur un autre front, le marché attendait la décision du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui se réunit mardi et mercredi.

"On verra si la Fed maintient sa politique accommodante, ce à quoi les investisseurs s'attendent étant donné l'impact de la fermeture des services publics américains (les deux premières semaines d'octobre, ndlr) sur la croissance", estime Andy Lipow.

Les injections de liquidités de la banque centrale à hauteur de 85 milliards de dollars par mois, destinées à soutenir la reprise économique, ont tendance à encourager les achats d'actifs risqués, comme les matières premières.

Par ailleurs, note Matt Smith, "l'attention se tourne vers le rapport hebdomadaire sur les stocks, et la probabilité d'une nouvelle hausse conséquente demain". Le département américain de l'Energie publie le mercredi le niveau des stocks de brut aux Etats-Unis, et le chiffre attendu cette semaine "devrait se hisser encore un peu plus près des niveaux records", estime l'expert.

A cet égard, un indicateur publié mardi sur les ventes au détail aux Etats-Unis n'était pas de bon augure pour la consommation de produits pétroliers: elles ont reculé en septembre, et ce notamment en raison d'une baisse des ventes de voitures et de pièces détachées, qui n'avaient pas reculé autant depuis octobre 2012.

afp/rp



(AWP / 29.10.2013 14h50)



Commenter Le brut en baisse à New York, avant la Fed et les stocks américains

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite