Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse à Londres, le marché attend la Fed

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole hésitaient lundi en cours d'échanges européens, le Brent étant soutenu par l'idée que la Réserve fédérale américaine (Fed) va maintenir ses mesures d'aide, tandis que le WTI restait sous pression d'une offre abondante aux États-Unis.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 107,60 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 67 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 5 cents, à 97,80 USD.

"Le Brent a clôturé en baisse vendredi mais a rebondi lundi matin grâce aux attentes que la Réserve fédérale américaine (Fed) maintiendra ses aides lors de sa réunion de politique monétaire cette semaine", expliquaient les analystes de Marex Spectron.

Le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), qui se tient mardi et mercredi, devrait en effet déboucher sur le statu quo, de l'avis de la majorité des analystes.

La Fed injecte chaque mois 85 mrd USD par mois de liquidités dans le but de soutenir la reprise économique américaine.

Ces injections ont tendance à affaiblir le dollar et à alimenter l'appétit pour les actifs à risque, deux éléments qui jouent en faveur du pétrole.

De son côté, le WTI ne parvenait pas à bénéficier des spéculations sur la Fed, étant donné l'abondance de l'offre de brut aux États-Unis.

Comme le rappelaient les analystes de Saxo Bank, "les chiffres publiés la semaine dernière sur les stocks ne sont pas rassurants".

Le Département américain à l'Énergie a fait part mercredi dernier d'une hausse de 5,2 millions de barils des réserves de brut, portant la hausse à plus de 24 millions de barils en cinq semaines consécutives.

"Toute nouvelle hausse des stocks pétroliers américains devrait renouveler la pression sur les cours du pétrole au fil de la semaine, d'autant plus que les risques géopolitiques sont maintenant à l'arrière-plan", estimaient les experts de Commerzbank.

Le DoE donnera mercredi le niveau officiel des stocks pétroliers américains pour la semaine terminée le 25 octobre.

Une hausse des stocks américains est généralement interprété par les investisseurs comme une mauvaise nouvelle pour l'évolution de la demande énergétique aux États-Unis, premier consommateur mondial de pétrole.

afp/jh



(AWP / 28.10.2013 12h36)



Commenter Le brut progresse à Londres, le marché attend la Fed

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite