Menu
A+ A A-

750 mrd USD pour trouver et extraire du pétrole et du gaz en 2014

prix-du-petrole Paris Paris : Les investissements d'exploration-production de pétrole et de gaz vont atteindre un nouveau record de 750 milliards de dollars (550 milliards d'euros) en 2014, avec une croissance de 8% en léger tassement, selon une étude de l'IFP Energies Nouvelles publiée vendredi.

"En 2014, la tendance haussière devrait se poursuivre à un rythme un peu moins élevé (+8%)", souligne l'institut de recherche énergétique dans une présentation à la presse.

Les moteurs de la croissance restent inchangés: un prix du baril élevé autour de 100 dollars, de "nombreuses possibilités d'investissements", la poursuite de projets pluriannuels ainsi que les hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis, selon l'IFP EN.

En 2013, la croissance du secteur devrait avoisiner les 11%, pour atteindre 694 milliards de dollars d'investissements.

Pas moins de 104'000 puits (+2%) auront été forés à terre au cours de l'année 2013, dont 58% en Amérique du Nord, où l'exploitation des hydrocarbures de schiste nécessite un nombre plus important de puits que les gisements conventionnels.

En mer, 3700 puits auront été creusés (+9%), avec cette fois une domination en Asie-Pacifique (44%).

L'Asie-Pacifique, tirée notamment par des prix du gaz plus élevés qui rendent les gisements plus rentables, et l'Amérique du Nord ont concentré à elles deux plus de la moitié des investissements, avec environ 180 à 190 milliards chacune.

Suivent l'Amérique du Sud, l'Afrique et l'Europe hors Russie. Étonnamment, les pays de l'ex-CEI et le Moyen-Orient, principaux pourvoyeurs d'or noir mondiaux, concentrent moins de 15% des investissements, selon l'ex-Institut Français du Pétrole.

Dans le raffinage, la croissance devrait elle afficher 2%, à environ 70 milliards d'euros, et la tendance devrait se poursuivre en 2014, selon l'IFP EN.

A titre de comparaison, l'institut parapublic relève que les investissements dans les énergies renouvelables ont atteint 224 milliards de dollars en 2012, soit environ trois fois moins que les investissements pétroliers (raffinage inclus).

En 2004, les investissements pétroliers avoisinaient les 250 milliards de dollars, contre 40 milliards dans les renouvelables.

afp/rp



(AWP / 18.10.2013 09h10)


Commenter 750 mrd USD pour trouver et extraire du pétrole et du gaz en 2014


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite