Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se stabilise à 105 dollars le baril à New York

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi à l'ouverture à New York, après deux séances de nette hausse, alors que les opérateurs s'inquiétaient toujours des tensions dans le monde arabe et de leurs répercussions sur l'offre d'or noir.

Vers 13H10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 105,04 dollars, en hausse de 7 cents par rapport à la veille.

"Les combats qui se poursuivent en Libye, et les manifestations qui s'étendent dans les autres pays arabes augmentent la prime de risque comprise dans les prix du pétrole", ont résumé les analystes de Commerzbank.

Au cinquième jour de l'intervention de la coalition internationale en Libye, marqué par de nouveaux combats meurtriers, le colonel Mouammar Kadhafi a affirmé que son pays était "prêt pour la bataille, qu'elle soit longue ou courte".

La Libye produisait avant les troubles environ 1,6 million de barils par jour de pétrole, dont elle exportait 1,3 million de barils, en grande partie vers l'Europe. Les exportations du pays sont actuellement quasi interrompues.

"Vu les dégâts aux infrastructures, les estimations indiquent que la production pétrolière de la Libye pourrait être affectée pendant plus d'un an. En cas de guerre civile plus longue ou d'actes de sabotage, cette période pourrait être bien plus longue", a jugé Commerzbank.

"Le marché va donc rester dépendant du pétrole supplémentaire produit en Arabie Saoudite pendant longtemps (...). Dans le même temps, les capacités excédentaires (de production) vont diminuer, rendant le marché plus vulnérable à de nouvelles pertes dans l'offre", ont poursuivi les analystes de la banque.

Dans le reste du monde arabe, au moins quatre personnes ont été tuées mercredi dans le sud de la Syrie.

Les opérateurs du marché pétrolier attendent par ailleurs les statistiques hebdomadaires sur l'évolution des réserves pétrolières américaines, qui doivent être diffusées à 14H30 GMT.

Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires tablent sur une augmentation de 1,7 million de barils de stocks de brut, mais sur une diminution de 2 millions de barils pour l'essence et de 1,4 million de barils pour les produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

tt

(AWP/23 mars 2011 14h30)

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 juin 2018 à 16:24

Les cours du pétrole sans direction avant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction en cours d'échanges européens mardi, à quelques jours d'un sommet de l'Organisation des pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:22

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, les spéculations sur une hausse ou non des quotas de production lors d'une...

mardi 19 juin 2018 à 06:06

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus gran…

Londres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:04

Les ministres de l'Opep arrivent à Vienne pour une réunion s…

Londres: Les ministres de l'Opep prennent la route de Vienne pour assister à des réunions qui s'annoncent tendues vendredi et samedi, où...

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite