Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en baisse à New York, dans un marché attentiste

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York ont ouvert en baisse lundi, les investisseurs adoptant une position attentiste tant que les élus américains n'auront pas trouvé de solution au problème du budget et de la dette des Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre lâchait 66 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et s'échangeait à 101,36 dollars.

"Le marché du pétrole continue d'être influencé par l'impasse à Washington alors que la date limite pour un relèvement du plafond de la dette approche", notait Phil Flynn, de Price Futures Group. L'expert estimait que les investisseurs n'avaient "pas beaucoup de raisons d'être optimistes" tant que les négociations semblaient au point mort, et devaient s'attendre "à un relèvement de dernière minute".

Au-delà de jeudi, le Trésor américain a prévenu qu'il ne pourrait plus emprunter et risquait de ne plus pouvoir assurer tous ses paiements. Pour résoudre l'équation, les élus doivent s'accorder à relever le niveau maximum de la dette publique américaine. Mais les négociations se sont avérées infructueuses ce week-end.

Le pays est par ailleurs paralysé depuis deux semaines par l'absence d'accord sur un budget pour le nouvel exercice entamé le 1er octobre.

"Plus le problème dure, plus grand devient le risque pour la demande" d'or noir, soulignait Bart Melek, de TD Securities. Or, "les marchés de l'énergie sont très sensibles aux fondamentaux macroéconomiques que sont l'offre et la demande".

La paralysie de l'Etat américain se traduit par la mise en congés sans solde de centaines de milliers de fonctionnaires, sans compter les emplois privés qui paient aussi le prix d'un tel blocage.

"Les investisseurs sont dans une position attentiste, d'autant plus qu'ils ne reçoivent plus les indicateurs normalement publiés par les autorités qui permettent de voir ce qu'il se passe", ajoutait Bart Melek.

A défaut de pouvoir notamment compter sur le rapport hebdomadaire du département de l'Energie sur les stocks de brut américains, le marché se tournera vers les chiffres de l'American Petroleum Institute, précisait Phil Flynn.

Par ailleurs, une inflation en hausse et des exportations en baisse en Chine "n'ont pas aidé à améliorer l'humeur" des marchés, soumettant la demande de pétrole à "des vents contraires dans le pays qui vient justement de dépasser les Etats-Unis comme premier importateur de pétrole au monde", remarquait Matt Smith, de Schneider Electric.

afp/rp



(AWP / 14.10.2013 15h41)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite