Menu
RSS
A+ A A-

le brut en baisse à New York, sous pression des stocks américains

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York partaient à la baisse jeudi au début des échanges, après une ouverture en légère hausse, toujours sous pression en raison de la hausse surprise des stocks américains annoncée la veille.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre perdait 20 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et s'échangeait à 101,41 dollars.

"Le brut hésite entre territoire positif et négatif ce matin", observait Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

"Malgré une hausse des tensions au Moyen-Orient, il reste en réalité sous pression à cause de la forte hausse des stocks aux Etats-Unis. Le bond de 6,8 millions de barils a changé la donne, surtout en période creuse pour la consommation", estimait l'expert.

Le Département américain de l'Energie a annoncé mercredi que les réserves de brut avaient progressé de 6,8 millions de baril aux Etats-Unis la semaine dernière, soit près de cinq fois plus que ce à quoi s'attendaient les analystes.

Cette progression est perçue comme de mauvais augure pour la demande énergétique des États-Unis, premier consommateur mondial d'or noir. "Nous sommes dans la période creuse jusqu'à la fin du mois, quand les besoins en chauffage vont commencer à se faire sentir sur la demande", soulignait M. Yawger.

Toutefois, la baisse des prix de l'or noir était contenue par "un rebond sur les marchés actions lié à l'espoir d'un accord (budgétaire) à Washington et les troubles politiques en Libye", remarquait Phil Flynn, de Price Futures Group l'expert.

Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a été enlevé jeudi par une brigade d'ex-rebelles, avant d'être finalement libéré quelques heures plus tard.

La production pétrolière de la Libye est régulièrement menacée ces derniers mois par des grèves et diverses protestations sur les lieux de production et d'exportation d'or noir.

Aux Etats-Unis, face à l'impasse budgétaire persistante qui a entraîné la fermeture partielle des services publics depuis plus d'une semaine, le président Barack Obama a commencé la veille à recevoir des parlementaires américains pour tenter de parvenir à un consensus.

"Mais le fait que des centaines de milliers de fonctionnaires ne se déplacent plus pour aller au travail pèse toujours sur la demande et sur le prix", notait Robert Yawger.

afp/rp



(AWP / 10.10.2013 15h46)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite