Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse, soutenu par la décision surprise de la Fed

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole continuaient leur progression jeudi en cours d'échanges européens, dopés par la décision surprise de la Fed de maintenir ses mesures de soutien ainsi que par la forte chute des stocks pétroliers américains.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 111,08 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 48 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 81 cents, à 108,88 USD.

Les cours du brut progressaient "jeudi matin après que la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé de laisser inchangé son programme d'aides, dopant les bourses et les prix des matières premières", expliquaient les analystes de Marex Spectron.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a annoncé mercredi qu'elle maintenait ses injections de liquidités de 85 mrd USD par mois, alors que les investisseurs s'attendaient à une réduction, même modeste, de ce soutien.

L'annonce de ce statu quo a fortement pénalisé le dollar, qui a reculé face aux autres grandes devises, rendant du même coup le baril plus attractif pour les investisseurs munis d'autres monnaies.

De plus, ces injections massives de liquidités ont tendance à orienter les investisseurs à la recherche de rendement vers des actifs plus risqués, comme les matières premières.

Par ailleurs, les prix du brut étaient "également soutenus par une importante baisse surprise des stocks de brut américains la semaine dernière, qui ont diminué de 4,4 millions de barils pour atteindre leur plus bas niveau depuis mars 2012", ajoutaient les analystes de Commerzbank.

Une chute des stocks pétroliers américains est généralement vue par les investisseurs comme un signe de vigueur de la demande énergétique des Etats-Unis, le premier consommateur d'or noir de la planète.

Toutefois, "la hausse du Brent pourrait être limitée par un apaisement des inquiétudes autour de l'offre et une réduction des risques géopolitiques", prévenait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital.

L'apaisement des tensions internationales autour de la Syrie et la réouverture de champs pétroliers en Libye avaient fait chuter les prix de l'or noir en début de semaine.

afp/jh



(AWP / 19.09.2013 12h36)



Commenter Le brut progresse, soutenu par la décision surprise de la Fed

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite