Menu
A+ A A-

Asie: le brut mitigé avant la décision de la Fed

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi en Asie dans un marché peu actif avant la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et sa décision sur son soutien à l'économie américaine.

Après avoir reculé de plus de 1 dollar mardi à New York, le baril de référence (WTI) pour livraison en octobre s'adjugeait 18 cents, à 105,60 USD.

En revanche le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, qui a perdu près de 2 USD mardi, creusait ses pertes de 36 cents, à 107,83 dollars.

Tandis que s'estompe la menace d'une intervention militaire en Syrie, au moins à court terme, l'attention se portait sur une réunion de deux jours de la Fed.

La banque centrale américaine devrait se prononcer sur les 85 mrd USD qu'elle injecte chaque mois actuellement dans le but de renforcer la reprise aux Etats-Unis, première économie mondiale.

Si ces aides, sous forme de rachats d'actifs, devaient être réduites, cela pourrait d'une part éloigner les investisseurs des actifs risqués comme le pétrole et, d'autre part, renforcer le billet vert. Par conséquent, un durcissement monétaire pourrait faire descendre le prix du baril, devenu à la fois moins attractif pour les investisseurs et plus coûteux pour ceux munis d'autres devises.

La patron de la Fed, Ben Bernanke, émettra un communiqué après la réunion, puis donnera une conférence de presse.

"La Fed devrait annoncer la décision attendue de longue date selon laquelle elle va réduire ses achats d'actifs", a estimé DBS Bank dans une note. Le consensus du marché est une réduction de 15 à 20 milliards, a ajouté la banque.

"La priorité de la Fed sera de rassurer les marchés mondiaux sur le fait que sa décision n'entravera pas la reprise" de l'économie américaine, a-t-elle poursuivi.

Les cours du pétrole se sont envolés ces dernières semaines, atteignant des niveaux plus vus depuis des mois, sous l'effet des tensions autour du dossier syrien.

Moscou, soutien de Bachar al-Assad, et Washington ont trouvé un accord sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien qui a éloigné le spectre de frappes imminentes sur le pays.

Mais des divergences profondes demeurent sur d'éventuelles représailles contre Damas en cas de non-respect du texte.

Mardi, le baril WTI avait reculé de 1,17 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour clôturer à 105,42 USD. A Londres, le Brent avait terminé à 108,19 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,88 dollar par rapport à la clôture de lundi.

afp/dg



(AWP / 18.09.2013 06h31)


Commenter Asie: le brut mitigé avant la décision de la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite