Menu
A+ A A-

Attisé par la Syrie, le brut new-yorkais à son plus haut en deux ans

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les prix du pétrole coté à New York ont terminé la séance mercredi à leur plus haut niveau depuis mai 2011, attisés par la crainte des répercussions d'une intervention militaire en Syrie sur l'ensemble du Moyen-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, qui avait déjà grimpé la veille de plus de trois dollars, s'est adjugé 1,09 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 110,10 dollars.

A Londres, la hausse du baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance coté sur l'Intercontinental Exchange (ICE) a été encore plus substantielle: il a augmenté de 2,25 dollars pour terminer à 116,61 dollars, son niveau le plus élevé depuis mi-février.

Le marché réagissait à la montée des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, qui produit environ un tiers du pétrole mondial.

Plusieurs pays occidentaux semblaient favorables à une frappe contre le régime syrien, accusé d'une attaque meurtrière aux armes chimiques la semaine dernière, quand les alliés russe et iranien de Damas mettaient en garde contre une déstabilisation de l'ensemble de la région.

Les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité ne sont d'ailleurs pas parvenus à trouver d'accord mercredi sur une résolution britannique justifiant une action armée en Syrie, Moscou et Pékin continuant de rejeter l'option militaire en préparation à Washington, Londres et Paris.

"Les courtiers, encore dans l'incertitude sur ce qui va survenir alors qu'on s'approche d'un long week-end aux Etats-Unis (lundi férié pour cause de Labor Day, ndlr), préfèrent assurer leurs positions au cas où quelque chose de grave se passe d'ici la semaine prochaine", a estimé Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

La Syrie est un petit producteur de pétrole qui n'extrait plus que quelques dizaines de milliers de barils par jour. Mais le marché "tente de prendre en compte la possibilité que le conflit ne déborde au-delà des frontières du pays, et notamment que l'acheminement du pétrole devienne une cible", a remarqué Bart Melek de TD Securities.

Les oléoducs pourraient être particulièrement visés en Irak, deuxième plus gros producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Les investisseurs surveillent surtout la réaction de l'Iran, principal allié régional du président syrien Bachar al-Assad. Le Guide suprême iranien Ali Khamenei a prévenu mercredi qu'une intervention militaire contre la Syrie "serait un désastre pour la région" et qu'on "ne pouvait pas prédire l'avenir" en cas de frappe contre le régime de Damas.

Les inquiétudes sur la Syrie reléguaient au second plan l'annonce par le département américain de l'Énergie (DoE) d'une hausse inattendue des réserves de pétrole brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 23 août: elles ont augmenté de 3 millions de barils alors que les analystes s'attendaient à un recul de 300'000 barils.

Les stocks d'essence ont eux reculé un peu moins que prévu, baissant de 600'000 barils, tandis que les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont contre toute attente diminué de 300'000 barils.

Selon les autorités, les Etats-Unis ont par ailleurs produit quelque 7,61 millions de barils par jour la semaine dernière, un niveau record depuis fin octobre 1989.

afp/rp



(AWP / 29.08.2013 06h21)


Commenter Attisé par la Syrie, le brut new-yorkais à son plus haut en deux ans



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    vendredi 24 septembre 2021

    Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle carga…

    Le caire: Le Hezbollah libanais a annoncé l'arrivée jeudi soir d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran dans le port syrien...

    dimanche 10 mai 2020

    Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence

    Damas: Les autorités syriennes ont adopté dimanche de nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence, les mesures d'austérité se succédant dans le...

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite