Menu
A+ A A-

Le prix du pétrole stimulé à l'ouverture à New York par de bons indicateurs

prix-du-petrole New York New York : Le cours du pétrole new-yorkais se renforçait à l'ouverture jeudi, soutenu par des indicateurs chinois et européens de bon augure pour la consommation énergétique et permettant de reléguer au second plan la confusion régnant sur la politique monétaire américaine.

 


Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre s'appréciait de 46 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'échanger à 104,31 dollars.

"Le principal facteur de hausse ce matin est lié aux bons chiffres en provenance de Chine, d'Allemagne ou de la zone euro en général, qui reflètent une amélioration de l'environnement économique et par ricochet, laissent entrevoir une augmentation de la demande de pétrole", a remarqué John Kilduff d'Again Capital.

La Chine a de fait vu sa production manufacturière rebondir légèrement en août, marquant une stabilisation après des mois de très fort ralentissement, selon la banque HSBC.

Parallèlement en zone euro, l'activité privée a progressé plus vite que prévu en août, avec un indice PMI s'installant à son plus haut niveau en plus de deux ans.

Ce bond de l'activité privée est en grande partie lié aux performances de l'Allemagne, la première puissance économique de la région, où le PMI a affiché sa plus forte croissance depuis janvier (à 53,4).

Un rebond des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, conforme attentes des analystes, limitait toutefois la progression des cours.

Mais, a remarqué M. Kilduff, "ce chiffre reste à un niveau historiquement plutôt bas et n'assombrit pas les bonnes perspectives apportées par les autres indicateurs".

L'ombre de la confusion régnant sur la politique monétaire des Etats-Unis continue en revanche à planer sur le marché.

Selon le compte-rendu de la dernière rencontre du Comité de politique monétaire de l'institution (FOMC) publié mercredi, "quelques" membres "ont suggéré qu'il serait bientôt temps de ralentir le rythme des achats d'actifs" menés par la banque centrale américaine tandis que d'autres recommandaient encore d'être "patients".

Les avis divergeaient parmi les analystes sur l'interprétation de ces propos, certains continuant à croire à l'annonce d'un retrait progressif du soutien de la Fed dès septembre, d'autres misant sur la fin de l'année, voire en 2014.

Les marchés financiers ont vacillé après la diffusion des minutes de la Fed, "ce qui ne crée pas vraiment un environnement favorisant l'attrait pour les actifs risqués" comme le pétrole, a remarqué David Bouckhout de TD Securities.

Le dollar en particulier s'est renforcé, rendant moins attractif le baril de WTI libellé en billet vert pour les investisseurs munis d'autres devises.

afp/rp



(AWP / 22.08.2013 15h44)



Commenter Le prix du pétrole stimulé à l'ouverture à New York par de bons indicateurs


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 20:59

    Hausse des taxes sur les carburants en janvier: "Cela m…

    Paris: "Une nouvelle étape d'augmentation des taxes sur les carburants est prévue au mois de janvier: cela mérite que nous y réfléchissions...

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Trump ignore les critiques et salue l'aide de l'Arabie saoud…

    Washington: Donald Trump a balayé mercredi les critiques l'accusant de blanchir le pouvoir saoudien suspecté d'avoir orchestré le meurtre du journaliste Jamal...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite