Menu
A+ A A-

Le brut en baisse à New York, suspendu au compte-rendu de la Fed

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole baissait mercredi à New York, les investisseurs suspendant toute décision risquée à quelques heures de la publication des minutes de la banque centrale américaine, qui pourraient donner des indices sur l'avenir de sa politique de relance.

Vers 13H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 45 cents à 104,66 USD sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les prix devraient être soutenus pour plusieurs raisons, notamment à cause d'une situation au Moyen-Orient toujours délicate, mais on assiste à des prises de bénéfices et une extrême prudence qui domine le marché dans l'attente de ce que va dire la Fed", estime Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Sur le plan de l'évolution de la situation au Moyen-Orient, il note notamment l'entrée en jeu de l'Arabie Saoudite, deuxième pays producteur de pétrole et allié des Etats-Unis, qui apporte son soutien entier à l'armée égyptienne contre les Frères musulmans.

"Si cette alliance avec les Américains vacille, cela peut être une menace sur l'offre", observe Carl Larry.

Les Etats-Unis soutiennent financièrement l'armée égyptienne mais en raison des violences qui sévissent actuellement dans le pays, ils ont prévenu qu'ils revoyaient leur politique à l'égard de ce pays.

Autre raison qui devrait soutenir les prix du baril: les investisseurs opérant sur le marché pétrolier attendaient la diffusion, mercredi à 14H30 GMT par le département américain de l'Énergie (DoE), du niveau des stocks de pétrole américains pour la semaine terminée le 16 août.

Or selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les réserves de brut auraient reculé de 1,3 mio de barils, de même que celles d'essence, toujours surveillées même si la saison estivale des grands déplacements automobiles touche à sa fin.

Les stocks de produits distillés, qui incluent le gazole et le fioul de chauffage, auraient eux progressé de 800'000 barils.

Mais les stocks et le Moyen-Orient restaient dans l'ombre du compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed mercredi, dont la publication est prévue à 18H00 GMT. Celui-ci pourrait en effet permettre aux investisseurs de mieux juger des intentions de la banque centrale américaine.

Certains de ses responsables ont laissé entendre qu'elle pourrait commencer à ralentir dès septembre ses énormes injections de liquidités, à hauteur de 85 mrd USD par mois, une décision qui reste dépendante de la vigueur de l'économie. Les indicateurs récents, contrastés, ne permettant pas de prédire une telle décision, l'incertitude crispe le marché.

La perspective d'une diminution de ces injections refroidit les marchés car elles ont largement poussé les traders à investir dans des actifs risqués, notamment le pétrole.

afp/jh



(AWP / 21.08.2013 16h30)


Commenter Le brut en baisse à New York, suspendu au compte-rendu de la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite