Menu
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, stimulé par les stocks et l'emploi aux USA

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse jeudi à New York, continuant à réagir à l'annonce d'une chute des stocks de brut aux Etats-Unis et accueillant favorablement une bonne nouvelle sur l'emploi américain.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août gagnait 61 cents à 107,09 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché, qui s'est plutôt bien tenu ces derniers temps, continue sur sa lancée et profite encore aujourd'hui du recul des réserves de pétrole brut aux Etats-Unis", dont a fait état mercredi le département américain de l'Energie (DoE), a remarqué Bart Melek de TD Securities.

Au total, les stocks de brut dans le pays ont dégringolé de près de 27 millions de barils au cours des trois dernières semaines, beaucoup plus que ce à quoi s'attendaient les analystes.

"Les raffineries américaines ont utilisé la semaine dernière leur plus gros volume de pétrole depuis presque huit ans et les stocks sont descendus à leur plus bas depuis janvier", a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

Ces nouvelles ont toutefois été contrebalancées par une hausse surprise des stocks d'essence, très surveillés pendant la période estivale synonyme de grands déplacements automobiles dans tout le pays.

Elles suffisent toutefois à faire grimper le baril de WTI quand celui de Brent, coté à Londres, recule légèrement, réduisant ainsi l'écart entre les deux cours à moins de deux dollars. Le pétrole américain n'a pas évolué au dessus du brut londonien depuis août 2000 en clôture.

Le marché a aussi bien accueilli l'annonce d'un recul plus marqué que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, à 334'000. "C'est toujours une bonne nouvelle pour le marché car cela laisse espérer une amélioration de la demande énergétique", a relevé M. Melek.

Les investisseurs continueront par ailleurs à surveiller les propos de Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui doit s'exprimer à partir de 14H00 GMT devant la Commission bancaire du Sénat aux États-Unis.

Ben Bernanke s'est déjà exprimé mercredi devant la Chambre des représentants, réitérant son intention de faire évoluer la politique monétaire américaine en fonction de la situation économique.

afp/rp



(AWP / 18.07.2013 15h40)


Commenter Le brut en hausse à New York, stimulé par les stocks et l'emploi aux USA


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite