Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse en raison de craintes sur la demande

prix-du-petrole Londres LONDRES : Les cours du pétrole se repliaient fortement jeudi en fin d'échanges européens, par crainte d'un déséquilibre entre une trop grande offre mondiale de brut et une demande toujours à la peine alors que l'économie mondiale ne se redresse que lentement.

 


Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 107,46 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,05 USD par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 1,99 USD, à 104,54 USD. La référence américaine est montée en cours d'échanges électroniques jusqu'à 107,45 USD, son plus haut niveau depuis fin mars 2012.

"Le WTI a chuté après avoir atteint son plus haut niveau en quinze mois, après que l'Agence internationale de l'Énergie (AIE) a prévu que l'offre mondiale de brut surpassera la demande l'année prochaine", estimait Lee Mumford, de Spreadex.

La croissance de la production de pétrole des pays n'appartenant pas à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) "semble en voie d'atteindre un plus haut sur 20 ans l'an prochain", en hausse attendue de 1,3 mio baril par jour (mbj), à 55,9 mbj en 2014, selon le rapport mensuel de l'AIE publié jeudi.

En face, la demande ne devrait augmenter que de 1,2 mbj en 2014, pour atteindre 92,0 mio barils par jour, a estimé l'agence énergétique des pays développés.

"Le marché digère aussi probablement les prévisions de croissance du Fonds monétaire international (FMI), qui vont certainement peser sur la demande" de pétrole, estimaient les analystes d'IG.

Le FMI a abaissé mardi ses prévisions de croissance économique mondiale en pointant le risque "accru" d'un tassement des grands pays émergents (Brésil, Russie, Chine...) tout en réitérant ses craintes sur la crise persistante en zone euro.

La progression du produit intérieur brut (PIB) mondial devrait s'établir cette année à 3,1%, en recul de 0,2 point par rapport aux projections publiées en avril. Et le rebond devrait être plus modeste que prévu l'année prochaine, à 3,8% (-0,2 point).

Enfin, "les craintes sur l'offre issue de la crise politique égyptienne semblent un peu moins fortes", terminaient les analystes d'IG.

Ces derniers jours, les cours du brut s'étaient fortement appréciés à cause des tensions politiques en Egypte, un important pays de transit pour le brut du Moyen-Orient.

afp/jh



(AWP / 11.07.2013 18h41)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite