Menu
A+ A A-

Le brut grimpe, dopé par de bons indicateurs aux États-Unis

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole grimpaient jeudi en fin d'échanges européens, stimulés par la publication de bons indicateurs aux États-Unis, de nature à rassurer les marchés sur la demande énergétique du pays, premier consommateur d'or noir de la planète.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 103,18 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,50 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,75 dollar, à 97,25 dollars.

"Les prix du brut ont été poussés à la hausse par les données (économiques) américaines", expliquait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Selon les chiffres diffusés jeudi par le département américain du Travail, les nouvelles inscriptions au chômage aux États-Unis ont reculé pendant la troisième semaine de juin.

De plus, les revenus des ménages américains ont augmenté de 0,5% en mai par rapport à avril, un chiffre supérieur aux attentes des analystes tandis que les dépenses de consommation sont en hausse de 0,3%, un niveau légèrement inférieur aux attentes.

Enfin, les promesses de vente de logements aux États-Unis ont enregistré un fort rebond en mai par rapport au mois d'avril, atteignant leur plus haut niveau depuis fin 2006, selon des chiffres publiés jeudi par l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR).

Cette salve de bons indicateurs était de nature à rassurer les opérateurs sur la vigueur de la demande de pétrole aux États-Unis, qui absorbent environ un cinquième de la production mondiale d'or noir.

Pour Addison Armstrong, de Tradition Energy, les prix du brut étaient également "soutenus par un recul des taux d'intérêt à court terme en Chine et une série de données économiques meilleures qu'attendu dans la zone euro", deux très importants consommateurs de brut.

Les tensions de liquidités se sont quelque peu apaisées dans le secteur bancaire chinois, où une envolée du taux auquel les banques se prêtent au jour le jour avait secoué les marchés en début de semaine.

Et en zone euro, un regain d'optimisme a été mis en évidence par des données publiées par la Commission européenne : l'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs de la zone euro a nettement progressé en juin, marquant son plus haut niveau depuis mai 2012.

Enfin, comme le pointaient les experts de Commerzbank, il reste de "nombreux risques du côté de l'offre" d'or noir.

La perspective d'interruptions de production (pour maintenance) plus longues que d'habitude cet été en mer du Nord et les tensions géopolitiques persistantes au Moyen-Orient "justifient une plus importante prime de risque sur les prix du pétrole", estimaient-ils.

rp



(AWP / 27.06.2013 18h31)


Commenter Le brut grimpe, dopé par de bons indicateurs aux États-Unis


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite