Menu
RSS
A+ A A-

Le brut chute, pénalisé par des craintes sur la demande mondiale

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole poursuivaient leur chute mardi en fin d'échanges européens, plombés par la publication d'un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mettant en évidence une demande toujours fragile face à une offre d'or noir en hausse.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 102,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,40 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 85 cents à 94,92 dollars.

"Les prix du pétrole ont dérapé après que l'Opep a signalé une hausse de sa production en mai tout en maintenant sa prévision de demande mondiale de brut pour 2013", expliquait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Selon le rapport mensuel de l'Opep publié mardi, les douze États-membres du cartel ont produit 30,567 millions de barils par jour (mbj) en mai, contre 30,462 mbj en avril, dépassant leur plafond collectif fixé à 30 mbj.

Face à cette augmentation de l'offre --venant principalement de l'Arabie saoudite et de l'Angola--, la demande mondiale reste déprimée: l'Opep l'a revue en très légère baisse, à 89,65 mbj, contre une précédente estimation de 89,66 mbj.

Cette prévision pourrait de plus "être sujette à une révision à la baisse, non seulement dans les pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), mais également dans les économies émergentes", a prévenu le cartel.

La demande européenne s'est ainsi contractée pour le vingtième mois consécutif en avril.

Par contre, la demande américaine montre des signes encourageants de reprise, a noté l'Opep.

Les opérateurs auront l'occasion d'en savoir plus sur la demande du premier consommateur mondial de brut mercredi, à l'occasion de la publication hebdomadaire des stocks de brut du pays.

En fin de séance européenne, les prix du pétrole ont un peu limité leurs pertes, à cause des tensions en Libye et dans le Soudan du Sud.

"De récentes perturbations en Libye ont fait repasser la production de pétrole en Libye (quatrième producteur de pétrole d'Afrique, ndlr) sous le niveau d'avant la guerre de 1,6 mbj", a souligné Tamas Varga, du courtier PVM.

Selon les déclarations du ministre libyen du pétrole à l'agence officielle LANA news, ces perturbations ont causé un déficit de production de 250.000 barils par jour.

La recrudescence des tensions entre le Soudan et le Soudan du Sud ces derniers jours inquiète également les opérateurs.

Après être revenu dimanche sur une série d'accords avec le Soudan du Sud sur la sécurité et le pétrole, le gouvernement soudanais a formellement notifié mardi aux compagnies pétrolières qu'elles devaient bloquer le transit du pétrole sud-soudanais.

Le Soudan du Sud a hérité de 75% des réserves de pétrole lors de la partition en juillet 2011 mais dépend des infrastructures soudanaises pour exporter son or noir.

rp



(AWP / 11.06.2013 18h32)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite