Menu
RSS
A+ A A-

En hausse, optimisme sur la demande américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole augmentaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché espérant une progression de la demande américaine, alors que les statistiques sur l'évolution des stocks de brut américains seront publiées plus tard dans la journée.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 103,55 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 31 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance montait de 40 cents, à 93,71 dollars.

Les cours du pétrole montaient après avoir évolué de façon erratique mardi, le Brent ayant clôturé en hausse et le WTI en légère baisse.

L'optimiste semblait dominer parmi les opérateurs au lendemain de la publication de la variation des stocks américains de brut par la fédération professionnelle API.

"Contre toute attente, l'API a fait état d'une forte baisse des stocks de brut américains la semaine dernière, de 7,8 millions de barils", notaient les analystes de Commerzbank.

"C'est la baisse la plus importante depuis le mois de décembre", soulignaient les experts de Saxo Bank, alors que les stocks de brut américains sont actuellement au plus haut depuis 31 ans selon les données hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE), et même depuis 82 ans selon les données mensuelles.

Selon l'API, les stocks d'essence ont aussi diminué, ce qui est cohérent avec le démarrage de la saison estivale des grands déplacements en voiture.

"Les investisseurs vont maintenant se tourner vers les chiffres du Département Américain de l'Énergie (attendus mercredi à 14H30 GMT) qui devraient eux-aussi faire état d'une baisse des stocks", poursuivait-on chez Saxo Bank.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut auraient reculé de 400.000 barils la semaine dernière.

Une baisse des stocks signifierait un regain de la demande de pétrole aux États-Unis, le premier consommateur d'or noir de la planète.

Du côté de l'offre, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient soutenaient également les cours mercredi.

"Les tensions au Moyen-Orient où la situation s'enlise en Syrie après le rapport français sur l'utilisation d'armes chimiques, la rébellion en Turquie mais aussi les négociations qui tournent en rond avec l'Iran, sont autant d'éléments qui maintiennent la pression (à la hausse) sur les cours", détaillaient les analystes de Saxo Bank.

En Turquie, la persistance de violentes manifestations depuis vendredi, au cours desquelles deux personnes sont mortes, inquiétait le marché, le pays étant un important pays de transit pour le brut et jouxtant les régions riches en pétrole du nord de l'Irak.

jq



(AWP / 05.06.2013 12h31)



Commenter En hausse, optimisme sur la demande américaine

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite