Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut en baisse après indicateurs décevants en Chine et aux USA

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole était en baisse mardi en Asie après la publication la veille d'indicateurs décevants dans les deux premières économies mondiales, la Chine et les Etats-Unis, également premiers consommateurs d'énergie de la planète.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 34 cents, à 93,11 dollars, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance cédant 4 cents, à 102,02 dollars.

Après la forte hausse à la clôture mardi sous l'effet d'une baisse du dollar qui favorise les achats d'investisseurs dotés d'autres devises, le pétrole reculait "à cause des indicateurs économiques en Chine", notait Victor Shum chez IHS Purvin and Gertz à Singapour.

Selon les chiffres définitifs publiés lundi par la banque HSBC, la production manufacturière en Chine s'est contractée en mai pour la première fois depuis sept mois, et bien plus que prévu, signe supplémentaire "que la croissance chinoise ralentit", a relevé Victor Shum.

L'indice PMI des directeurs d'achat publié par la banque est tombé à 49,2, soit un chiffre inférieur aux estimations publiées fin mai, qui faisaient état d'un indice à 49,6. Il s'agissait déjà de la première contraction de ce secteur d'activités depuis sept mois.

Un indice supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière et un indice inférieur à cette limite, signifie une contraction.

Les attentes d'une accélération de l'économie chinoise en 2013, après des signes de reprise fin 2012, semblent pour le moment mal placées.

Les données mitigées publiées en mai --exportations, production d'électricité, stocks de charbon...-- montrent que l'activité reste molle, sans que soient perceptibles les prémices d'une nouvelle accélération.

L'an dernier, la Chine, deuxième économie mondiale, a connu sa plus faible croissance en 13 ans, à 7,8%. Pékin a arrêté pour 2013 un objectif de croissance de 7,5%.

Sur le premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 7,7% en rythme annuel, après un léger rebond à 7,9% au quatrième trimestre 2012.

L'économie américaine inquiète également les marchés même si la Réserve fédérale semble avoir donné des gages d'un maintien de sa politique monétaire accommodante.

Selon un indice publié lundi par l'association professionnelle ISM, l'activité des industries manufacturières américaines s'est contractée contre toute attente en mai pour la première fois depuis novembre. Il s'est établi à 49%, marquant la limite entre hausse et contraction de l'activité, pour la première fois depuis six mois.

D'autre part, dans la construction, les dépenses ont moins progressé que prévu en avril.

Le pétrole avait cependant terminé en forte hausse lundi, soutenus par la baisse du dollar et l'attente, précisément, de la prorogation des mesures d'aide de la banque centrale américaine (Fed).

Le baril de "light sweet crude" avait avancé de 1,48 dollar à 93,45 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), tandis qu'à Londres, le Brent avait fini à 102,06 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,67 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

fah



(AWP / 04.06.2013 06h32)



Commenter Asie: le brut en baisse après indicateurs décevants en Chine et aux USA

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite