Menu
A+ A A-

L'Opep relève légèrement sa prévision de demande de brut pour 2011

prix-du-petroleVienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau légèrement relevé sa prévision de demande de brut pour 2011, soutenue par la croissance dans les pays en développement, dans son rapport mensuel publié vendredi.

L'Opep table sur une demande de brut de 87,8 millions de barils par jour, soit O,1 mbj de plus que dans son précédent rapport. La prévision 2010 a également été ajustée de 0,05 mbj à 86,4 mbj.

"La croissance saine dans les pays en développement est la principale explication pour la hausse des prévisions", soulignent les analystes du cartel, qui estiment que les pays en développement consommeront autant de pétrole au second trimestre 2011 qu'au premier.

L'Opep s'attend désormais à une croissance mondiale de 4% (+0,1 pt) en 2011.

"Si un hiver plus rigoureux que d'ordinaire a soutenu la demande de pétrole, l'envolée des prix pourrait atténuer la consommation si les niveaux de prix actuels persistent sur une période prolongée", prévient cependant l'Opep.

L'insurrection en Libye, pays membre de l'organisation, a propulsé les prix du brut au-dessus de 100 dollars, une barre qui n'avait pas été franchie depuis 2008.

Vendredi, les cours, malgré un recul en raison du violent séisme au Japon, se situaient largement au-dessus de cette marque. Le baril s'échangeait vers 11H00 GMT/12h00 HEC à 114,08 dollars à Londres et 101,48 à New York.

La production libyenne est tombée à "200'000 ou 300'000 barils par jour", selon le PDG du groupe pétrolier Total, Christophe de Margerie, contre 1,69 mbj avant le début de la révolte contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

"La volatilité des prix du brut et la crainte d'autres interruptions de livraison" avec les contestations populaires au Moyen-Orient ont conduit à une hausse de la spéculation, note également l'Opep.

Le cartel n'est pas inquiet pour la disponibilité de produits raffinés en Europe, principal consommateur du pétrole d'Afrique du nord. "En tenant compte des stocks, les raffineurs devraient avoir suffisamment de temps pendant la saison consacrée à la maintenance pour s'adapter" au raffinage d'autres qualités de pétrole, relève l'Opep.

rp

(AWP/11 mars 2011 13h00)

Commenter L'Opep relève légèrement sa prévision de demande de brut pour 2011


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    lundi 18 février 2019 à 04:27

    Le pétrole orienté en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, lundi en Asie, toujours portés par l'élan d'optimisme de la semaine passée.

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite