Menu
A+ A A-

Le brut bondit à New York, dopé par la BCE et l'emploi américain

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Le prix du pétrole coté à New York a terminé en nette hausse jeudi, dopé par la décision de la Banque centrale européenne (BCE) d'abaisser son principal taux directeur, de nature à favoriser l'achat de brut, et par une bonne nouvelle sur le front de l'emploi américain.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin a bondi de 2,96 dollars pour s'établir à 93,99 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a terminé à 102,85 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 2,90 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Cette progression du prix du brut, qui efface ainsi toutes les pertes enregistrées la veille, "est entièrement un mouvement technique lié à la baisse des taux d'intérêts par la BCE et à la progression des indices sur les marchés actions américains qui s'en suit", selon Tim Evans, de Citigroup.

Comme attendu par les investisseurs, la BCE a décidé d'abaisser son principal taux directeur, baromètre du coût du crédit en zone euro, à 0,5%, un nouveau plus bas historique, sur fond de marasme économique persistant en zone euro.

Outre cette décision destinée à dynamiser l'économie de la zone euro, le président de la BCE Mario Draghi a également indiqué que la politique monétaire de l'institution resterait accommodante tant que cela serait nécessaire, se disant prêt à d'éventuelles mesures d'assouplissement supplémentaire.

"Ce genre de nouvelle est toujours bon pour les actifs jugés risqués" comme les matières premières car elle favorise l'afflux de liquidités, a remarqué Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

Le prix du baril était aussi soutenu par l'annonce d'un repli des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, qui s'établissent à leur plus bas niveau en cinq ans.

Alors que les marchés avaient été ébranlés mercredi par des chiffres de la société ADP montrant un net recul des embauches dans le secteur privé en avril, cet indicateur rassurait les investisseurs à la veille du rapport mensuel officiel sur l'emploi dans le pays, considéré comme un baromètre crucial pour jauger la vigueur de la première économie mondiale.

Selon Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com, le cours du WTI a aussi pu profiter de la désaffection des investisseurs pour le gaz naturel, dont le prix a chuté après l'annonce d'une hausse des réserves plus forte que prévu.

La forte progression des cours du brut étonnait toutefois M. Evans. "Les fondamentaux du marché sont toujours les mêmes depuis hier, l'offre aux Etats-Unis est à un niveau très élevé", a-t-il noté.

Les autorités américaines ont en effet annoncé mercredi que les stocks de brut aux États-Unis avaient progressé de 6,7 millions de barils la semaine dernière, atteignant leur plus haut niveau depuis que ces données ont commencé à être diffusées, en 1982.

rp



(AWP / 03.05.2013 06h21)


Commenter Le brut bondit à New York, dopé par la BCE et l'emploi américain


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite