Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en net recul à New York, crainte pour la demande mondiale

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole cotés à New York évoluaient en nette baisse mardi à l'ouverture après des chiffres moroses en provenance de Chine et de la zone euro qui avivaient les craintes sur la consommation mondiale d'or noir.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin, dont c'est le premier jour de cotation, reculait de 1,04 dollar à 88,15 dollars.

"Les données économiques chinoises et européennes replacent la question de la demande mondiale de pétrole au coeur des inquiétudes des investisseurs", a remarqué John Kilduff, d'Again Capital.

Selon un indicateur de la banque HSBC, la production manufacturière en Chine connaît en avril une expansion plus lente qu'au mois de mars.

La publication il y a une semaine d'un ralentissement inattendu de la croissance de l'économie chinoise au premier trimestre avait déjà fortement inquiété les opérateurs et alimenté de forts reculs sur les marchés des matières premières.

Et l'annonce mardi que l'activité privée dans la zone euro a continué de se contracter en avril au même rythme que le mois précédent -- avec des chiffres décevants en Allemagne --, n'était pas pour rassurer les investisseurs.

"Si on a d'un côté la Chine qui croît à peine et de l'autre la zone euro qui continue à ne montrer aucun signe de progrès, cela pèse forcément sur les cours du pétrole", a souligné M. Kilduff, notant que le marché attendait désormais avec fébrilité les chiffres sur le Produit intérieur brut des Etats-Unis au premier trimestre diffusés vendredi.

Un net renchérissement du billet vert face aux principales devises rendait aussi moins attractifs les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres monnaies.

Le marché ne s'est toutefois "pas complètement effondré grâce à des résultats d'entreprises pas trop mauvais aux Etats-Unis" et "à la possibilité de plus en plus grande d'une baisse des taux d'intérêt" par la Banque centrale européenne de nature à stimuler la croissance de la région, a souligné Phil Flynn, de Price Futures Group.

rp



(AWP / 23.04.2013 15h44)


Commenter Le brut ouvre en net recul à New York, crainte pour la demande mondiale


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    lundi 19 novembre 2018 à 10:50

    Huile de palme exclue des biocarburants: Griveaux dénonce un…

    Paris: Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dénoncé lundi l'amendement "totalement contre-productif" d'un député MoDem excluant l'huile de palme de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite