Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule nettement à New York, le marché inquiet pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole évoluaient en baisse mardi à New York dans la matinée, plombés par des craintes pour la demande après une série de problèmes logistiques dans les installations pétrolières aux Etats-Unis et des données économiques décevantes des deux côtés de l'Atlantique.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai, glissait de 96 cents à 96,11 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Un ensemble de facteurs baissiers pesait sur les cours de l'or noir à New York mardi et suscitait des craintes concernant la vigueur de la demande en brut aux Etats-Unis.

D'une part, la fermeture vendredi aux Etats-Unis de l'oléoduc Pegasus du géant pétrolier ExxonMobil à la suite de la découverte d'une fuite dans l'Arkansas (sud-est) "accentue les problèmes d'acheminement du pétrole" dans le pays, a relevé l'expert Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En effet, la fermeture de cet oléoduc qui transporte plus de 90'000 barils par jour de brut canadien de l'Illinois (nord) au Texas (sud), vers les raffineries du golfe du Mexique, risque d'aggraver encore la situation d'engorgement des réserves d'or noir aux Etats-Unis.

Ces stocks ont atteint il y a quelques mois des niveaux historiques à Cushing, le principal terminal pétrolier du pays, même si l'augmentation des capacités de l'oléoduc Seaway depuis le début de l'année devrait aider à plus long terme à normaliser la situation.

D'autre part, "la nouvelle d'un départ de feu dans une raffinerie de Tulsa, dans l'Oklahoma, laissait anticiper une demande encore plus faible de brut américain" à court terme, a ajouté M. Lipow.

Côté indicateur, "les gros titres sur le chômage record dans la zone euro en février", avec plus de 19 millions de personnes touchées et un taux à 12,0%, "sur fond de récession persistante", n'aidaient pas les courtiers américains à regagner confiance vis-à-vis de la reprise économique européenne, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Dans ce contexte, "il étonnant que les marchés européens (fermés jusqu'à la veille en raison d'un long week-end pascal) ne dégringolent pas", a-t-il noté.

Pourtant, "ces chiffres sont de très mauvais augure pour la demande tant en Europe qu'aux Etats-Unis, quand l'on sait à quel point ces deux économies sont liées", a remarqué Andy Lipow.

Le recul plus prononcé que prévu de l'activité des industries manufacturières aux Etats-Unis en mars, annoncé la veille, continuait également à peser selon lui.

rp



(AWP / 02.04.2013 15h45)



Commenter Le brut recule nettement à New York, le marché inquiet pour la demande

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite