Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en légère hausse, dans un marché indécis agité par Chypre

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse mardi en cours d'échanges européens, alors que le marché continuait de digérer l'accord sur un plan de sauvetage de Chypre, qui avait alimenté la veille des craintes sur la vulnérabilité des systèmes bancaires ailleurs dans la zone euro.

Vers 11H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 108,32 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 15 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 68 cents à 95,49 dollars.

"Le pétrole parvient tant bien que mal à se maintenir, malgré la correction des marchés boursiers lundi", qui avaient nettement limité pendant un temps les gains des prix du brut avant que ceux-ci ne se ressaisissent en fin de séance, observaient dans une note les analystes de Saxo Banque.

Les investisseurs avaient notamment été refroidis lundi par des déclarations du président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, qui semblait accréditer l'idée que les conditions du plan de sauvetage de Chypre, qui impliquent une ponction importante d'une partie des dépôts bancaires, pourraient être réitérées ailleurs dans la zone euro.

"Ces propos ont provoqué une débâcle sur les marchés, et fait plonger l'euro" à son plus bas niveau depuis cinq mois, rappelait Tamas Vargan analyste du courtier PVM. Or, l'euro peinait toujours à se reprendre mardi, malgré un démenti de M. Dijsselbloem, qui a réaffirmé que Chypre restait un "cas unique".

"Cet affaiblissement de l'euro (et donc le renforcement du dollar) maintient les prix des matières premières sous pression", en rendant moins attractifs les achats de ces dernières, libellés en dollars, pour les investisseurs munis d'autres devises, poursuivait M. Varga.

En revanche, notait-il, le WTI échangé à New York résiste mieux que le Brent londonien, notamment en raison du "soutien apporté par la fermeture par Shell de l'oléoduc desservant (le champ d'hydrocarbures) Eugene Island" dans le golfe du Mexique après une fuite découverte durant le week-end.

Par ailleurs, l'activité des raffineries américaines continuait de se reprendre après une traditionnelle période de maintenance au sortir de l'hiver, ce qui devrait doper dans les prochaines semaines la demande de brut aux Etats-Unis (premier pays consommateur de la planète) - un facteur également de nature à revigorer le WTI.

rp



(AWP / 26.03.2013 13h00)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite