Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut baisse à cause d'inquiétudes autour du cas chypriote

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie au lendemain de la signature d'un accord pour le sauvetage financier de Chypre qui n'a pas levé toutes les incertitudes quant à la vulnérabilité d'économies périphériques dans la zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai cédait neuf cents, à 94,72 dollars tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance abandonnait 13 cents, à 108,04 USD.

Le brut a terminé en nette hausse lundi à New York après l'annonce de l'accord chypriote mais des déclarations du président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, indiquant que ce plan "pourrait servir de modèle au reste de la zone euro", ont ravivé les craintes des investisseurs et freiné la progression des cours de l'or noir.

Les détenteurs de comptes dans d'autres pays susceptibles de devoir faire appel à l'Europe pour éviter la faillite "se demandent si le plan de sauvetage de Chypre ne crée par un précédent", relève ainsi à l'AFP Ker Chung Yang, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

L'accord de principe conclu entre le président chypriote et les dirigeants de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), puis avalisé par l'Eurogroupe, garantit à l'île un apport de 10 milliards d'euros moyennant de douloureux sacrifices pour les Chypriotes.

Laïki Bank (Popular Bank en anglais), la deuxième banque du pays, va être mise en faillite de manière ordonnée et les titulaires de comptes dépassant 100'000 EUR auprès de la Bank of Cyprus vont subir une ponction de l'ordre de 30% de leurs avoirs.

Jeroen Dijsselbloem a donc laissé entendre que ces mesures pourraient s'appliquer à d'autres pays à l'avenir mais il a ensuite fait machine arrière en affirmant que Chypre était un cas spécifique.

"Les programmes d'ajustement macro-économique sont faits sur mesure en fonction de la situation du pays concerné et aucun modèle ou patron n'est utilisé", a souligné M. Dijsselbloem dans un court communiqué.

Il n'empêche que le cas chypriote "a rendu beaucoup de gens nerveux", souligne l'analyste Jonathan Barratt de Barratt's Bulletin à Sydney. "La question est +à qui le tour?+", estime-t-il.

Lundi, le baril WTI avait gagné 1,10 USD pour terminer à 94,81 USD sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), son plus haut niveau depuis le 20 février. A Londres, le Brent avait terminé à 108,17 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de vendredi.

jh



(AWP / 26.03.2013 06h32)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite