Menu
A+ A A-

Le brut se replie dans un marché refroidi par des chiffres chinois

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole poursuivaient leur repli lundi en fin d'échanges européens, pliant sous la pression créée par des indicateurs macroéconomiques chinois décevants et par un dollar revigoré en fin de semaine dernière par des chiffres de l'emploi aux États-Unis bien meilleurs qu'attendu.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 109,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 90 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 56 cents à 91,39 dollars.

"Les cours du pétrole débutent la semaine à la baisse" après la publication au cours du weekend en Chine d'indicateurs macroéconomiques "décevants", commentaient les analystes de Commerzbank.

L'inflation en Chine a atteint en février son plus haut niveau en dix mois sur un an, tandis que la croissance de la production industrielle et des ventes de détail a subi un coup de frein, des chiffres de nature à inquiéter les investisseurs sur la vigueur de la deuxième économie mondiale et qui compliquent les efforts de reprise du géant asiatique.

"Les marchés se concentrent actuellement sur les informations négatives" qui alimentent l'humeur prudente des marchés, expliquait-on chez Commerzbank.

De plus, les cours subissaient toujours la pression des chiffres meilleurs que prévu de l'emploi aux États-Unis en février publiés vendredi.

Les créations d'emplois se sont nettement accélérées en février aux États-Unis, où le taux de chômage officiel est tombé à 7,7%, son niveau le plus faible depuis décembre 2008, des chiffres publiés vendredi qui ont surpris les observateurs, qui s'attendaient dans l'ensemble à une stagnation des créations nettes d'emplois et à une baisse moindre du taux de chômage.

En effet, "plutôt que de bénéficier, comme les marchés d'actions, de bons chiffres sur le marché du travail américain et des meilleures perspectives de demande pétrolière du plus gros consommateur d'or noir au monde, les cours du brut sont sous la pression d'un renforcement du dollar et de spéculations d'un arrêt plus rapide que prévu" des mesures de soutien de la Réserve fédérale américaine (Fed), relevaient les experts de Commerzbank.

Un renforcement du billet vert rend moins attractifs les achats de pétrole, libellé en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

En outre, les mesures de soutien de la Fed à la première économie mondiale se traduisent par des injections de liquidités dans le système financier américain, ce qui stimule notamment les investissements dans les matières premières.

rp



(AWP / 11.03.2013 18h30)


Commenter Le brut se replie dans un marché refroidi par des chiffres chinois


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    lundi 19 novembre 2018 à 10:50

    Huile de palme exclue des biocarburants: Griveaux dénonce un…

    Paris: Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dénoncé lundi l'amendement "totalement contre-productif" d'un député MoDem excluant l'huile de palme de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite