Menu
A+ A A-

Asie: le brut est mitigé après le fort recul de la semaine passée

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés lundi en Asie après un fort recul enregistré en fin de semaine dernière dans un marché inquiet des conséquences des coupes drastiques dans le budget américain sur la demande en brut et des indicateurs négatifs en Chine.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril cédait six cents, à 90,62 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance gagnait 13 cents, à 110,53 dollars.

"Les marchés asiatiques souffrent un peu des chiffres plus faibles que prévu de la production manufacturière en Chine, proche de la contraction en février", a relevé IG Markets à Singapour.

En Chine, la production manufacturière est tombée à son plus bas niveau en cinq mois en février, un motif de nervosité pour les marchés qui s'inquiètent des perspectives de croissance du deuxième consommateur de brut au monde.

L'indice PMI des directeurs d'achat, corrigé des variations saisonnières, s'est établi le mois dernier à 50,1, contre 50,4 en janvier, a rapporté le Bureau national des Statistiques (BNS).

Une valeur supérieure à 50 marque une expansion de l'activité sur un mois, et un chiffre inférieur à cette limite une contraction. L'indice PMI du gouvernement est inférieur aux attentes des analystes interrogés par l'agence Dow Jones, qui tablaient en moyenne sur 50,5.

L'annonce d'une nouvelle contraction de l'activité du secteur manufacturier en février dans la zone euro et de la hausse du taux de chômage dans la région à un nouveau record, à 11,9% en janvier, pèsent également sur les cours.

D'autre part le brut répercutait l'entrée en vigueur aux Etats-Unis des restrictions budgétaires dont les économistes estiment qu'elles devraient faire perdre cette année au pays environ 0,5 point d'un croissance économique qu'ils pensaient jusque-là devoir se situer autour de 2,0%.

Ces dépenses "ne vont pas éclaircir les prévisions de croissance et de chômage" aux Etats-Unis, a observé DBS Group Research dans une note.

Vendredi, le baril de WTI avait cédé 1,37 dollar à 90,68 dollars, après être tombé à 90,04 dollars, son plus bas niveau depuis fin décembre, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait fini à 110,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 98 cents par rapport à la clôture de jeudi, après être tombé à 109,82 dollars, son plus bas niveau depuis six semaines.

fah



(AWP / 04.03.2013 06h26)


Commenter Asie: le brut est mitigé après le fort recul de la semaine passée


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite