Menu
A+ A A-

Les prix en repli, le marché inquiet pour la zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se repliaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché marqué par des craintes sur la demande alimentées par un regain d'inquiétude sur la zone euro, après une contraction de son économie au quatrième trimestre, et prudent avant un sommet du G20.

Vers 12H10 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le second jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 117,69 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 31 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour l'échéance de mars cédait 54 cents à 96,77 USD.

"Le Brent perd du terrain sous le coup des estimations décevantes sur la croissance économique de la zone euro", observait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Le Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a reculé de 0,6% au quatrième trimestre 2012, selon les statistiques publiées jeudi par l'office européen des statistiques, Eurostat, une contraction plus forte qu'attendu.

Par ailleurs, "un renchérissement du dollar (face à un euro affaibli, ndlr), a contribué à renforcer la pression sur les prix du brut", dont les achats libellés dans la monnaie américaine étaient ainsi rendus moins attractifs pour les détenteurs d'autres devises, ajoutait M. Kryuchenkov, notant cependant que les cours fluctuaient au sein d'une fourchette étroite, dans un marché nerveux.

De son côté, le WTI échangé à New York retombait, après avoir enregistré un sursaut la veille à la faveur d'indicateurs jugés encourageants sur l'emploi aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète.

Les nouvelles inscriptions au chômage dans le pays ont en effet baissé plus qu'anticipé par les analystes pour la deuxième semaine consécutive, selon des chiffres publiés par le département du Travail.

"Les marchés pétrolier font face à des signaux contradictoires", tiraillés entre un regain des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, notamment dans le dossier iranien, et des inquiétudes sur la vigueur de l'économie mondiale et l'abondance de l'offre d'or noir aux Etats-Unis, notait-on chez JBC Energy.

Les opérateurs faisaient par ailleurs preuve de prudence alors que s'ouvre vendredi un sommet de deux jours du G20 à Moscou, réunissant les ministres des Finances et banquiers centraux des 20 principaux pays riches et émergents, et où devrait être évoquée les craintes d'une "guerre des monnaies".

Le marché restait par ailleurs réservé à l'orée d'un week-end prolongé aux Etats-Unis, où les marchés resteront fermés lundi en raison d'un jour férié.



(AWP / 15.02.2013 13h16)


Commenter Les prix en repli, le marché inquiet pour la zone euro


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite