Menu
A+ A A-

Asie: le brut en hausse après le rejet par l'Iran de l'offre américaine

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole était en hausse vendredi en Asie après le rejet par l'Iran de la proposition américaine de négociations directes qui fait resurgir les craintes d'une perturbation des approvisionnements en brut en provenance de la région.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars prenait 23 cents, à 96,06 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'appréciait de 28 cents à 117,52 dollars.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a opposé jeudi une fin de non-recevoir à l'offre américaine de négociations directes dans le dossier nucléaire controversé de l'Iran, dénonçant la stratégie de Washington qui mêle sanctions et offre de dialogue.

Cette déclaration intervient au lendemain de la confirmation par les Etats-Unis de nouvelles sanctions économiques contre l'Iran, quelques jours seulement après une "offre sérieuse" du vice-président américain Joe Biden à Téhéran sur des négociations directes dans le cadre du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine et Allemagne).

"L'Iran n'acceptera pas de négocier avec celui qui nous menace par des pressions", a lancé à l'adresse des Etats-Unis le Guide, lors d'un discours à Téhéran dont le texte a été publié sur son site internet (www.leader.ir).

"Je ne suis pas un diplomate, je suis un révolutionnaire. J'exprime mes opinions franchement", a-t-il expliqué.

Le brut bénéficiait également de la publication ce vendredi d'indicateurs montrant que l'économie chinoise repart.

L'excédent commercial de la Chine a de fait fortement augmenté en janvier, même si une partie de la hausse est due à des facteurs saisonniers, le mois sous revue ayant comporté cinq jours travaillés de plus qu'en 2012.

Les exportations ont progressé de 25% à 187,4 milliards de USD et les importations de 28,8% à 158,2 milliards de dollars, des chiffres "qui indiquent que la demande intérieure et extérieure sont fortes", a commenté Zhang Zhiwei du groupe japonais de services financiers Nomura International.

"Ils confortent notre point de vue selon lequel l'économie (chinoise) est en piste pour un cycle de reprise au premier semestre", a ajouté cet analyste.

Vendredi, le baril de WTI avait terminé à 95,83 dollars, en baisse de 79 cents, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait fini à 117,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de mercredi. Il s'était s'est hissé en cours de séances à 117,83 dollars, un sommet depuis le 14 septembre.

rp



(AWP / 08.02.2013 06h31)


Commenter Asie: le brut en hausse après le rejet par l'Iran de l'offre américaine


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    dimanche 04 novembre 2018

    Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

    Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

    vendredi 02 novembre 2018

    Pétrole iranien : la Turquie parmi les pays bénéficiant d'un…

    Ankara: La Turquie fait partie des pays bénéficiant d'une dérogation des Etats-Unis lui permettant de continuer à importer du pétrole iranien en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite