Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, pénalisé par l'Europe et l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en net recul lundi à New York, plombés par un regain d'inquiétude au sujet de la zone euro et la possibilité d'une reprise des négociations diplomatiques sur le programme nucléaire iranien.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars cédait 1,53 dollar à 96,24 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir enregistré la semaine dernière sa huitième hausse hebdomadaire consécutive, une première depuis 2004.

Les cours du brut sont "pénalisés par un mouvement de vente sur l'ensemble des marchés financiers provoqué notamment par de nouvelles craintes au sujet de l'Espagne, en pleine crise politique. Les courtiers voient que l'Espagne n'est toujours pas sortie d'affaires", a relevé John Kilduff, de Again Capital.

Madrid fait face à un scandale de corruption dans lequel le nom du chef du gouvernement de droite, Mariano Rajoy, est apparu, ajoutant à la crise économique et sociale que traverse le pays une crise de confiance envers les dirigeants politiques et un profond malaise dans l'opinion publique.

En outre, le chômage est reparti à la hausse en Espagne au mois de janvier après une légère baisse le mois d'avant.

L'Italie faisait également l'objet d'incertitudes politiques avant de nouvelles élections les 24 et 25 février.

Ces craintes assombrissaient les perspectives de demande en brut dans la zone euro et rendaient les investisseurs plus hésitants à l'égard d'achats d'actifs jugés plus risqués, comme les matières premières.

Ce contexte favorisait un renchérissement du dollar sur le marché des devises, considéré comme une valeur refuge, et pénalisait l'acquisition d'or noir, libellé en dollar, pour les acheteurs munis d'autres monnaies.

D'autre part, "la perspective d'une reprise des négociations entre les puissances occidentales et l'Iran font baisser la prime de risque géopolitique sur l'approvisionnement en brut" au Moyen-Orient, a noté M. Kilduff.

Les grandes puissances du groupe 5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité -Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne- + l'Allemagne) ont proposé à l'Iran au cours du week-end une réunion le 25 février au Kazakhstan pour tenter de relancer, après des mois d'interruption, les négociations diplomatiques sur son programme nucléaire controversé.

Ces puissances soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire, mais Téhéran revendique le droit d'enrichir de l'uranium à des fins pacifiques, pour produire de l'électricité ou des isotopes.

Dans le cadre d'une politique de sanctions visant à faire pression sur l'Iran pour l'obliger à freiner ce programme, condamné par six résolutions de l'ONU, un embargo européen interdit toute importation de pétrole iranien.

La perspective d'une baisse des tensions dans ce dossier réduit la prime de risque et pèse sur les cours, a résumé Matt Smith, de Schneider Electric.

rp



(AWP / 04.02.2013 15h49)



Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, pénalisé par l'Europe et l'Iran

Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite