Menu
A+ A A-

Le brut stable en Asie en attendant nouveaux indicateurs US (97,53 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient stables mercredi en Asie après avoir fortement progressé la veille, portés par un regain d'optimisme des courtiers sur la demande et une baisse du dollar alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) entamait une importante réunion à Washington.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars perdait 4 cents à 97,53 dollars, tandis que le Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance gagnait un cent, à 114,37 dollars.

Pour Victor Shum, du cabinet IHS Purvin and Gertz à Singapour, "le marché enregistre des réductions de positions après les gains" de mardi, les investisseurs encaissant leurs bénéfices en attendant des annonces importantes pour le premier pays consommateur de brut.

Le gouvernement américain doit en effet révéler ce mercredi l'ampleur du ralentissement de la croissance économique des Etats-Unis avec la publication par le département du Commerce de sa première estimation du produit intérieur brut pour le quatrième trimestre 2012 et l'ensemble de l'année écoulée.

Selon la prévision médiane des analystes, le ministère devrait annoncer que le PIB a crû de 1,0% en rythme annualisé d'octobre à décembre, soit nettement moins que pendant les trois mois d'été (3,1%).

S'ils ont vu juste, la croissance officielle annuelle des Etats-Unis devrait apparaître alors à 2,4%, soit sensiblement plus qu'en 2011, où elle n'avait été que de 1,8%.

Les courtiers surveillaient aussi une réunion de deux jours des dirigeants de la Fed à Washington destinée à faire le point sur la politique monétaire américaine, puis la publication vendredi d'un rapport mensuel sur l'emploi et le chômage américains pour janvier.

Ils digéraient en attendant deux indicateurs contradictoires sur la santé de l'économie américaine: d'un côté la chute du moral des ménages en janvier, à son niveau le plus bas en un peu plus d'un an, de l'autre la hausse des prix des logements en novembre pour le dixième mois d'affilée.

Le pétrole bénéfice également du repli du dollar qui accentue mécaniquement la hausse des cours du brut en le rendant plus attractif pour les acheteurs munis d'autres devises.

Le brut monte enfin sous l'effet des risques géopolitiques menaçant l'offre nord-africaine alors que l'armée égyptienne a dit craindre "l'effondrement de l'Etat" si les violences perduraient et qu'en Algérie deux gardes en charge de la surveillance d'un gazoduc ont été tués dimanche soir dans une attaque islamiste.

L'Algérie est un important producteur de pétrole (avec 1,2 million de barils/jour) tandis que l'Egypte contrôle le canal de Suez, un passage maritime stratégique pour acheminer le brut en provenance des pays du Golfe.

Mardi, le baril de WTI s'était apprécié de 1,13 dollar à 97,57 dollars, après être monté en cours de séance à 97,82 dollars, son plus haut niveau depuis le 17 septembre.

Le Brent avait terminé à 114,36 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 88 cents par rapport à la clôture de lundi. Il s'était hissé en mi-séance à 114,49

al



(AWP / 30.01.2013 06h25)


Commenter Le brut stable en Asie en attendant nouveaux indicateurs US (97,53 USD)


    Le pétrole en Asie

    lundi 25 mars 2019

    Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer lundi en Asie, les craintes de ralentissement de la croissance prenant les devants sur...

    vendredi 22 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    mercredi 20 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 25 mars 2019 à 14:14

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers sans direc…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont évolué dans des directions différentes la semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants montent encore à l'exception du gazo…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière à l'exception du gazole, alors que le prix du pétrole...

    lundi 25 mars 2019 à 12:30

    Le pétrole creuse un peu ses pertes

    Londres: Les prix du pétrole reculaient encore un peu lundi en cours d'échanges européens après une baisse marquée en fin de semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 05:48

    Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer lundi en Asie, les craintes de ralentissement de la croissance prenant les devants sur...

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite