Menu
RSS
A+ A A-

l'Arabie saoudite nie vouloir pousser les prix à la hausse

prix-du-petrole Ryad Ryad : L'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, a nié lundi vouloir pousser les cours à la hausse après des informations sur une baisse de 5% de sa production.

"Les fluctuations de la production dépendent de la demande locale, qui est saisonnière par nature puisqu'elle atteint son pic en été avant de baisser pendant le dernier trimestre de l'année", a souligné un conseiller du ministère saoudien du Pétrole, Ibrahim Mehanna, dans un communiqué à l'AFP.

"Cela dépend aussi de la demande des clients dans le monde, qui est saisonnière" également, a expliqué ce responsable, qualifiant de "totalement fausses" les analyses liant une baisse de la production saoudienne à une volonté de Ryad de pousser les prix à la hausse.

M. Mehanna n'a pas chiffré les fluctuations de la production saoudienne, ajoutant toutefois que "les nombreux défis liés à la croissance dans la zone euro et les craintes face à la crise financière américaine affectent la demande" pétrolière mondiale.

"L"Arabie saoudite est tout à fait prête à répondre à ces changements et réaffirme sa volonté de satisfaire la demande de ses clients. Elle est toujours solidement engagée à assurer la stabilité du marché pétrolier", a-t-il affirmé.

L'analyste Matt Smith, de Schneider Electric, a estimé lundi, alors que les prix ouvraient en hausse à New York, que des informations faisant état d'une baisse de plus de 5% en décembre de la production de l'Arabie saoudite, à environ 9 millions de barils par jour, "contribuent à soutenir les prix".

En effet, "cette nouvelle est perçue comme un signe que l'Arabie saoudite souhaite soutenir les cours pétroliers" en réduisant l'offre mondiale face à une demande vacillante, a commenté M. Smith.

Les cours du pétrole étaient en hausse lundi matin à New York, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février avançant de 19 cents, à 93,75 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

al



(AWP / 14.01.2013 17h40)


Le pétrole en Arabie Saoudite


samedi 04 août 2018

Pétrole: Ryad annonce la reprise de ses exportations par le …

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé la reprise samedi de ses exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, suspendues il...

mardi 31 juillet 2018

Doutes croissants sur l'introduction en Bourse du géant pétr…

Ryad: L'Arabie saoudite cherche à lever des milliards de dollars par une introduction en Bourse de son géant pétrolier Aramco, afin de...

jeudi 26 juillet 2018

Pétrole: en suspendant ses exportations, Ryad mise sur une i…

Dubaï: En suspendant les exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb après une attaque de rebelles yéménites, l'Arabie saoudite...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite