Menu
RSS
A+ A A-

l'Arabie saoudite nie vouloir pousser les prix à la hausse

prix-du-petrole Ryad Ryad : L'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, a nié lundi vouloir pousser les cours à la hausse après des informations sur une baisse de 5% de sa production.

"Les fluctuations de la production dépendent de la demande locale, qui est saisonnière par nature puisqu'elle atteint son pic en été avant de baisser pendant le dernier trimestre de l'année", a souligné un conseiller du ministère saoudien du Pétrole, Ibrahim Mehanna, dans un communiqué à l'AFP.

"Cela dépend aussi de la demande des clients dans le monde, qui est saisonnière" également, a expliqué ce responsable, qualifiant de "totalement fausses" les analyses liant une baisse de la production saoudienne à une volonté de Ryad de pousser les prix à la hausse.

M. Mehanna n'a pas chiffré les fluctuations de la production saoudienne, ajoutant toutefois que "les nombreux défis liés à la croissance dans la zone euro et les craintes face à la crise financière américaine affectent la demande" pétrolière mondiale.

"L"Arabie saoudite est tout à fait prête à répondre à ces changements et réaffirme sa volonté de satisfaire la demande de ses clients. Elle est toujours solidement engagée à assurer la stabilité du marché pétrolier", a-t-il affirmé.

L'analyste Matt Smith, de Schneider Electric, a estimé lundi, alors que les prix ouvraient en hausse à New York, que des informations faisant état d'une baisse de plus de 5% en décembre de la production de l'Arabie saoudite, à environ 9 millions de barils par jour, "contribuent à soutenir les prix".

En effet, "cette nouvelle est perçue comme un signe que l'Arabie saoudite souhaite soutenir les cours pétroliers" en réduisant l'offre mondiale face à une demande vacillante, a commenté M. Smith.

Les cours du pétrole étaient en hausse lundi matin à New York, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février avançant de 19 cents, à 93,75 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

al



(AWP / 14.01.2013 17h40)



Commenter l'Arabie saoudite nie vouloir pousser les prix à la hausse

Le pétrole en Arabie Saoudite


mercredi 14 février 2018

Pétrole: l'Arabie cherche à réduire ses stocks

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son intention de réduire la production et les exportations de pétrole le mois prochain afin de...

lundi 22 janvier 2018

Pétrole: Ryad veut créer un cadre de coopération permanent O…

Mascate: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à une coopération à long terme, "au delà de 2018", entre...

vendredi 05 janvier 2018

Pétrole: Ryad modifie le statut d'Aramco en vue de son intro…

Ryad: L'Arabie saoudite a modifié le statut du géant pétrolier public Saudi Aramco, devenu une société par actions en vue de son...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite