Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en petite hausse à New York, aidé par le repli du dollar

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse à New York lundi, profitant du recul du dollar dans un marché restant prudent avant la publication des chiffres sur les réserves de brut aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février a avancé de 10 cents, pour s'établir à 93,19 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février a terminé à 111,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en progression de 9 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Alors que les cours du brut étaient montés aux Etats-Unis à un niveau plus vu depuis plus de trois mois la semaine dernière, "c'est un peu le calme après la tempête" sur le marché en ce début de semaine "faute d'information spécifique majeure liée au pétrole", a remarqué Matt Smith, de Schneider Electric.

Les prix ont quand même été "soutenus par un affaiblissement du dollar", qui rend plus attractifs les achats de brut libellés dans le billet vert pour les investisseurs munis d'autres devises, a indiqué l'analyste.

Ils ont aussi profité de la hausse des cours des produits raffinés, a noté John Kilduff, d'Again Capital. Ces derniers ont eux-mêmes été soutenus par "un incident dans une raffinerie du groupe Motiva (co-entreprise de Saudi Refining et Shell) à Port Arthur, au Texas", a expliqué l'expert.

Les investisseurs s'approchaient par ailleurs timidement du marché avant la publication mercredi des chiffres du département américain de l'Energie sur les réserves de pétrole aux Etats-Unis, qui "devraient rebondir, au vu du fort recul observé la semaine dernière", a remarqué M. Smith.

Dans leur dernier rapport, les autorités américaines ont en effet fait état d'une baisse de plus de 11 millions de barils des stocks américains de brut sur la dernière semaine de 2012.

L'administration doit aussi publier mardi ses prévisions à court terme sur le marché du pétrole.

Les courtiers garderont enfin un oeil sur les discours de plusieurs membres de la banque centrale américaine (Fed) au cours de la semaine, scrutant tout signe d'un possible changement de politique de l'institution.

Les minutes de la dernière réunion de la Fed, publiées jeudi dernier, ont en effet suggéré que l'institution pourrait mettre fin plus tôt que prévu à ses mesures d'assouplissement monétaire.

Or les mesures de soutien de la Fed à l'économie américaine, via des injections de liquidités, conduisent à diluer la valeur du billet vert, ce qui rend plus attractifs les achats de brut, libellés en dollars, pour les investisseurs munis d'autre devises.

Si dans leurs discours, les membres de la Fed "apportent une quelconque indication sur un changement de politique monétaire, cela pourrait affecter le dollar et se répercuter sur le marché du pétrole", a prévenu Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

rp



(AWP / 08.01.2013 06h21)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite