Menu
A+ A A-

Le brut progresse, soutenu par l'accord sur le budget américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, dans un marché porté par l'accord trouvé aux Etats-Unis pour éviter l'entrée en vigueur d'une cure d'austérité forcée qui risquait de plonger le pays de nouveau en récession.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 112,14 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,03 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,03 dollar à 92,85 dollars.

Les cours du brut "sont en nette hausse pour cette première séance d'échanges de 2013, les investisseurs saluant le fait que l'économie américaine a évité le +mur budgétaire+ (c'est-à-dire une cure d'austérité forcée et automatique, ndlr) grâce à un accord de dernière minute des responsables américains sur le budget" du premier pays consommateur d'or noir au monde, commentait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

Comme le relevait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix, "le Congrès américain est enfin parvenu à éviter le +mur budgétaire+".

Suite à l'annonce d'un accord après plusieurs semaines de débats houleux, les cours du brut ont atteint à New York leur plus haut niveau depuis trois mois et demi (93,87 dollars) et à Londres leur plus haut depuis plus de deux mois (112,90 dollars).

Les cours de l'or noir bénéficiaient également d'un léger accès de faiblesse du billet vert après cet accord. Un billet vert plus faible rend plus intéressants les achats de pétrole, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le texte prévoit une hausse des impôts pour les plus riches avec un taux d'imposition passant de 35% à 39,6% pour les foyers aux revenus supérieurs à 450'000 dollars par an.

Il laisse néanmoins en suspens de nombreuses questions, en particulier en ce qui concerne les dépenses militaires.

Par ailleurs, selon M. Jakob, les volumes d'échanges devraient rester faibles cette semaine, se reprenant progressivement jusqu'à retrouver des niveaux normaux la semaine prochaine.

Les investisseurs devraient de plus demeurer prudents avant la diffusion vendredi des chiffres hebdomadaires des réserves de brut des Etats-Unis par le Département américain de l'Energie (DoE), décalés de deux jours en raison du nouvel an, et le même jour du très important rapport officiel sur l'emploi et le chômage dans la première économie mondiale en décembre.

rp



(AWP / 02.01.2013 18h34)


Commenter Le brut progresse, soutenu par l'accord sur le budget américain


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    lundi 18 février 2019 à 04:27

    Le pétrole orienté en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, lundi en Asie, toujours portés par l'élan d'optimisme de la semaine passée.

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite