Menu
A+ A A-

Le brut en ordre dispersé, le marché scrutant le débat budgétaire US

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé lundi en fin d'échanges européens, dans un marché prudent alors que les responsables politiques américains ne disposent plus que de quelques heures pour trouver un accord sur le budget des Etats-Unis.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février gagnait 37 cents à 91,17 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance s'échangeait à 110,25 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 37 cents par rapport à la clôture de vendredi.

"On entend beaucoup de commentaires encourageants" lundi sur l'avancée des pourparlers à Washington, "plus que ces derniers jours", a remarqué John Kilduff, de Again Capital. Cela laisse penser qu'"un accord, même petit, devrait être conclu et permettre d'éviter le +mur budgétaire+", a-t-il ajouté.

Si démocrates et républicains ne parviennent pas à un compromis de dernière minute, les Etats-Unis se verront imposer automatiquement à minuit (mardi 05H00 GMT) une hausse des impôts pour la quasi totalité des contribuables et des coupes claires dans les dépenses de l'Etat fédéral.

Aucun progrès notable n'a été enregistré pendant le week-end pour éviter l'entrée en vigueur de ces mesures de rigueur brutales qui risquent de menacer l'économie encore fragile des Etats-Unis et donc de peser sur la consommation de brut dans le pays, premier consommateur mondial d'or noir.

Mais Harry Reid, le président démocrate du Sénat, a assuré dans la matinée que "les négociations continuaient".

Le marché était par ailleurs soutenu par "les très bons chiffres en provenance de Chine", qui laissent "augurer d'une amélioration de la demande de brut" dans le pays, deuxième consommateur de pétrole de la planète, a souligné M. Kilduff.

Selon la banque HSBC, la Chine a en effet enregistré en décembre la plus forte hausse de sa production manufacturière en 19 mois, l'indice PMI des directeurs d'achat s'élevant précisément à 51,5 contre 50,5 en novembre.

Ce chiffre est un baromètre important pour l'économie chinoise dont la croissance a ralenti durant sept trimestres consécutifs pour tomber à 7,4% cet été.

rp



(AWP / 31.12.2012 18h30)


Commenter Le brut en ordre dispersé, le marché scrutant le débat budgétaire US


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite