Menu
A+ A A-

Le brut monte à New York, aidé par la Chine, dans un marché calme

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse vendredi, dans un marché calme à l'approche du week-end, soutenu par un bon indicateur chinois et par un dollar faible qui rendait les achats de brut plus attractifs.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier s'est apprécié de 84 cents, à 86,73 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé à 109,15 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,24 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dès leur ouverture à New York, les cours du brut ont été soutenus par la diffusion d'un rapport montrant l'expansion de l'activité manufacturière en Chine.

Or, "toute amélioration de l'économie chinoise se traduit par des attentes d'une demande en brut accrue dans le pays", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

La progression des cours s'est poursuivie tout au long de la séance mais le marché est resté peu animé à l'approche du week-end.

"Le marché des matières premières en général a été très calme aujourd'hui", a noté Bill Baruch, de iiTrader, qui s'est dit "surpris" de ne pas avoir observé de mouvements plus importants, au vu de la baisse du dollar.

En effet, rassurés par une relative accalmie en zone euro, les investisseurs se sont tournés vers des devises plus risquées que le billet vert, qui est considéré comme une valeur refuge.

Or une baisse du dollar rend plus intéressante les achats de brut, libellés en dollars, pour les acheteurs munis d'autres devises.

La hausse du brut était également due à un "mouvement technique", selon M. Baruch.

"Le fait que le brut ne descende pas au-dessous du seuil de 85 dollars est très important pour le marché et devrait continuer à soutenir les cours" du pétrole américain, a-t-il précisé.

Des inquiétudes persistantes au sujet des négociations budgétaires aux Etats-Unis visant à éviter une cure d'austérité forcée, qui pourrait faire replonger l'économie américaine en récession faute d'accord politique avant 2013, ont toutefois limité la hausse du marché, selon M. Lipow.

Les courtiers craignent les effets de ce "mur budgétaire" sur la vigueur de la demande en brut au sein du premier consommateur de pétrole de la planète.

D'autre part, des inquiétudes sur le front de l'offre ont accentué la tendance haussière sur les cours du brut, selon Robert Yawger, de Mizuho Securities, à la veille d'un referendum sous haute tension en Egypte sur un projet de constitution.

Partisans et adversaires de ce texte se préparaient à de nouvelles manifestations au Caire.

rp



(AWP / 17.12.2012 06h21)


Commenter Le brut monte à New York, aidé par la Chine, dans un marché calme


    Le pétrole en Chine

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Chine

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    mercredi 31 octobre 2018

    Chine: la hausse du brut profite aux géants pétroliers

    Pékin: La hausse des prix du brut a profité au troisième trimestre aux géants chinois du secteur pétrolier, Sinopec et surtout PetroChina...

    jeudi 19 juillet 2018

    Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

    Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite