Menu
A+ A A-

Le brut avance légèrement à New York, marché nerveux avant l'Opep

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi à New York, dans un marché nerveux à la veille d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Vienne, malgré le soutien apporté par un bon indicateur allemand.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a grappillé 23 cents à 85,79 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a clôturé à 108,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 68 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les cours du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre en fin de séance, troublés par la nervosité des opérateurs à la veille d'une rencontre entre les ministres de l'Opep à Vienne, siège du cartel, a remarqué Bill Baruch, de iiTrader.

Les délégations des douze Etats membres de l'Opep, qui ensemble pompent 35% de l'offre mondiale de brut, devraient selon les analystes laisser inchangé mercredi le plafond adopté en décembre 2011 et reconduit en juin, qui limite leur offre totale à 30 millions de barils par jour (mbj).

Or, le maintien de ce plafond de production inquiétait les courtiers qui craignaient que "la demande pétrolière ne suive pas", a souligné M. Baruch.

Les cours du pétrole avaient ouvert en plus nette hausse, soutenus par le bond spectaculaire du moral des milieux financiers en Allemagne en décembre, l'indice ZEW qui mesure la confiance des milieux financiers revenant en territoire positif pour la première fois depuis mai.

Il s'agit d'un chiffre "encourageant pour l'économie européenne et la demande en brut, a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché surveillait aussi les négociations budgétaires aux Etats-Unis, par lesquelles républicains et démocrates tentent d'éviter une cure d'austérité forcée début 2013 risquant de faire replonger l'économie américaine en récession.

Les courtiers "restent suspendus aux gros titres" de la presse, a remarqué David Bouckhout, de TD Securities.

D'autre part, les courtiers restaient prudents alors que se tenait à Washington une réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Cette session de deux jours devrait déboucher mercredi sur une mise à jour de ses prévisions pour l'économie américaine et sur une décision au sujet de son programme de soutien à l'économie.

Sur le front de l'offre, aux Etats-Unis, M. Lipow anticipait une baisse des stocks de brut hebdomadaires avant la publication mercredi des chiffres du département américain de l'Energie (DoE), invoquant une accélération de la cadence des raffineries américaines.

rp



(AWP / 12.12.2012 06h21)


Commenter Le brut avance légèrement à New York, marché nerveux avant l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite