Menu
A+ A A-

Le brut avance légèrement à New York, marché nerveux avant l'Opep

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi à New York, dans un marché nerveux à la veille d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Vienne, malgré le soutien apporté par un bon indicateur allemand.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a grappillé 23 cents à 85,79 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a clôturé à 108,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 68 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les cours du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre en fin de séance, troublés par la nervosité des opérateurs à la veille d'une rencontre entre les ministres de l'Opep à Vienne, siège du cartel, a remarqué Bill Baruch, de iiTrader.

Les délégations des douze Etats membres de l'Opep, qui ensemble pompent 35% de l'offre mondiale de brut, devraient selon les analystes laisser inchangé mercredi le plafond adopté en décembre 2011 et reconduit en juin, qui limite leur offre totale à 30 millions de barils par jour (mbj).

Or, le maintien de ce plafond de production inquiétait les courtiers qui craignaient que "la demande pétrolière ne suive pas", a souligné M. Baruch.

Les cours du pétrole avaient ouvert en plus nette hausse, soutenus par le bond spectaculaire du moral des milieux financiers en Allemagne en décembre, l'indice ZEW qui mesure la confiance des milieux financiers revenant en territoire positif pour la première fois depuis mai.

Il s'agit d'un chiffre "encourageant pour l'économie européenne et la demande en brut, a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché surveillait aussi les négociations budgétaires aux Etats-Unis, par lesquelles républicains et démocrates tentent d'éviter une cure d'austérité forcée début 2013 risquant de faire replonger l'économie américaine en récession.

Les courtiers "restent suspendus aux gros titres" de la presse, a remarqué David Bouckhout, de TD Securities.

D'autre part, les courtiers restaient prudents alors que se tenait à Washington une réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Cette session de deux jours devrait déboucher mercredi sur une mise à jour de ses prévisions pour l'économie américaine et sur une décision au sujet de son programme de soutien à l'économie.

Sur le front de l'offre, aux Etats-Unis, M. Lipow anticipait une baisse des stocks de brut hebdomadaires avant la publication mercredi des chiffres du département américain de l'Energie (DoE), invoquant une accélération de la cadence des raffineries américaines.

rp



(AWP / 12.12.2012 06h21)


Commenter Le brut avance légèrement à New York, marché nerveux avant l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite