Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit son repli, pénalisé par un regain de prudence du marché

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, minés par des prises de bénéfices, dans un marché où pesait un regain de craintes sur la zone euro, et par l'avancée des discussions pour une trêve entre Israéliens et Palestiniens.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 109,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,30 dollars par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier cédait 2,61 dollars à 96,67 dollars.

Les cours du baril perdaient du terrain, au lendemain d'un bond de plus de 2 dollars à Londres comme à New York, une hausse alimentée par les inquiétudes d'une escalade des tensions au Moyen-Orient alors que se poursuivaient les raids israéliens contre les groupes armés de la bande de Gaza.

L'opération militaire israélienne, qui a fait 116 morts depuis son lancement il y a six jours, continuait mardi, mais Israël a provisoirement repoussé l'option d'une offensive terrestre contre Gaza. Une trêve entre les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza et Israël devrait être annoncée mardi soir au Caire, ont par ailleurs affirmé des sources du Hamas et du Jihad islamique.

"Ces informations, suggérant qu'une escalade du conflit et une offensive terrestre d'Israël devraient être évitées à court terme, ont permis aux cours du baril de se replier", et même des indicateurs immobiliers encourageants aux Etats-Unis ne sont pas parvenus à freiner leur recul, observait Michael Hewson, analyste du courtier CMC Markets.

Par ailleurs, "les prix sont pour le moment à nouveau plombés par la morosité de l'environnement économique mondial" et notamment dans la zone euro, qui assombrit les perspectives de la demande de brut, ajoutaient les analystes de la banque SEB.

Ainsi, l'abaissement par l'agence de notation financière Moody's de la note de la dette à long terme de la France descendue d'un cran à "Aa1", ravivant les craintes des marchés sur la zone euro, "a incité les investisseurs à engranger quelques bénéfices", soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden, observant que les opérateurs restaient par ailleurs sur leurs gardes avant les résultats d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Ces derniers devaient discuter mardi du versement d'une tranche d'aide financière promise à la Grèce.

Les investisseurs seront par ailleurs attentifs mercredi aux chiffres hebdomadaires du département américain de l'Energie (DoE).

Selon les analystes de Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 600'000 barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 16 novembre, ainsi que d'une augmentation de 1,1 million de barils des stocks d'essence et d'un recul de 400'000 barils des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillés à l'approche de l'hiver.

Toutefois, "les échanges devraient être de moins en moins animés d'ici à la fin de la semaine", les opérateurs américains désertant le marché à l'approche du long week-end des fêtes de Thanksgiving aux Etats-Unis, où le parquet du Nymex sera fermé jeudi et vendredi après-midi, soulignait M. Kryuchenkov.

rp



(AWP / 20.11.2012 18h35)


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 juin 2018 à 07:07

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite