Menu
A+ A A-

Le brut monte à New York et à Londres, porté par le Proche-Orient

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les prix du pétrole ont rebondi vendredi à New York, dans un marché s'inquiétant pour l'approvisionnement en brut avant le week-end alors que l'escalade des violences se poursuivait au Proche-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a avancé de 1,22 dollar à 86,67 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont il s'agissait du premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a fini à 108,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 94 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours du pétrole, qui avaient cédé la veille à la pression exercée par des craintes sur la demande dans un climat économique incertain, sont repartis en hausse à l'orée du week-end, tirés par la dégradation de la situation au Proche-Orient.

"Les risques d'une nouvelle escalade au cours du week-end alors que le marché sera fermé (ont poussé) les opérateurs à procéder à des achats" avant la fin de la séance, a noté John Kilduff, de Again Capital.

Vendredi, au troisième jour de l'offensive "Pilier de défense", l'armée israélienne a poursuivi ses raids aériens sur Gaza et a bloqué toutes les routes principales autour de l'enclave palestinienne.

Dans une nouvelle escalade, des combattants palestiniens à Gaza ont tiré vendredi des roquettes en direction de Jérusalem et Tel-Aviv. Israël a mobilisé des dizaines de milliers de réservistes en prévision d'une éventuelle offensive terrestre contre l'enclave.

Au total, 28 Palestiniens ont péri dans quelque 500 raids israéliens, alors que trois Israéliens ont été tués par une roquette palestinienne dans le sud d'Israël, près de la bande de Gaza.

"Cela contribue à un sentiment généralisé de malaise dans la région", alors que des manifestations cette semaine en Jordanie contre la flambée des prix de l'énergie ont dégénéré en émeutes, et que l'Iran continue d'inquiéter, a résumé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En revanche, une explosion suivie d'un incendie sur une plateforme pétrolière américaine dans le Golfe du Mexique, au large de la Louisiane (sud), qui a fait neuf blessés et deux disparus, n'a eu que peu d'impact sur le marché, selon lui.

En effet, la plateforme ne pompait pas de pétrole au moment de l'explosion, et aucune fuite en mer n'a été constatée à ce stade par les gardes-côtes.

D'autre part, des inquiétudes persistantes sur la vigueur de la demande mondiale de brut, après la publication de statistiques économiques peu encourageantes des deux côtés de l'Atlantique cette semaine, freinaient la flambée des cours.

rp



(AWP / 19.11.2012 06h21)


Commenter Le brut monte à New York et à Londres, porté par le Proche-Orient


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite