Menu
A+ A A-

Le brut monte à New York et à Londres, porté par le Proche-Orient

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les prix du pétrole ont rebondi vendredi à New York, dans un marché s'inquiétant pour l'approvisionnement en brut avant le week-end alors que l'escalade des violences se poursuivait au Proche-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a avancé de 1,22 dollar à 86,67 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont il s'agissait du premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a fini à 108,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 94 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours du pétrole, qui avaient cédé la veille à la pression exercée par des craintes sur la demande dans un climat économique incertain, sont repartis en hausse à l'orée du week-end, tirés par la dégradation de la situation au Proche-Orient.

"Les risques d'une nouvelle escalade au cours du week-end alors que le marché sera fermé (ont poussé) les opérateurs à procéder à des achats" avant la fin de la séance, a noté John Kilduff, de Again Capital.

Vendredi, au troisième jour de l'offensive "Pilier de défense", l'armée israélienne a poursuivi ses raids aériens sur Gaza et a bloqué toutes les routes principales autour de l'enclave palestinienne.

Dans une nouvelle escalade, des combattants palestiniens à Gaza ont tiré vendredi des roquettes en direction de Jérusalem et Tel-Aviv. Israël a mobilisé des dizaines de milliers de réservistes en prévision d'une éventuelle offensive terrestre contre l'enclave.

Au total, 28 Palestiniens ont péri dans quelque 500 raids israéliens, alors que trois Israéliens ont été tués par une roquette palestinienne dans le sud d'Israël, près de la bande de Gaza.

"Cela contribue à un sentiment généralisé de malaise dans la région", alors que des manifestations cette semaine en Jordanie contre la flambée des prix de l'énergie ont dégénéré en émeutes, et que l'Iran continue d'inquiéter, a résumé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En revanche, une explosion suivie d'un incendie sur une plateforme pétrolière américaine dans le Golfe du Mexique, au large de la Louisiane (sud), qui a fait neuf blessés et deux disparus, n'a eu que peu d'impact sur le marché, selon lui.

En effet, la plateforme ne pompait pas de pétrole au moment de l'explosion, et aucune fuite en mer n'a été constatée à ce stade par les gardes-côtes.

D'autre part, des inquiétudes persistantes sur la vigueur de la demande mondiale de brut, après la publication de statistiques économiques peu encourageantes des deux côtés de l'Atlantique cette semaine, freinaient la flambée des cours.

rp



(AWP / 19.11.2012 06h21)


Commenter Le brut monte à New York et à Londres, porté par le Proche-Orient


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    jeudi 14 février 2019 à 20:05

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 14 février 2019 à 12:17

    Le pétrole profite des négociations sino-américaines et effo…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur hausse jeudi alors que les négociations se poursuivent entre Pékin et Washington et que l'accord...

    jeudi 14 février 2019 à 01:37

    Le pétrole termine en hausse à New York

    New york: Les cours du brut ont terminé en hausse mercredi sur le Nymex, portés par les coupes dans les exportations et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite