Menu
A+ A A-

Le brut en légère hausse dans un marché prudent face aux incertitudes

prix-du-petrole New York New York : Les prix du brut évoluaient en légère hausse peu après le début de la séance lundi à New York, dans un marché hésitant entre les problèmes budgétaires qui se profilent aux Etats-Unis, la faiblesse de la demande mondiale et les bons chiffres en provenance de Chine.

Vers 14H25 GMT/15h25 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre gagnait 8 cents à 86,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir ouvert dans le rouge.

Les prix du brut "restent à la merci de l'évolution ou de la non évolution de la situation" sur "le 'mur budgétaire' aux Etats-Unis et la crise de la dette dans la zone euro", a remarqué Matt Smith, de Summit Energy.

L'équilibre politique à Washington --Sénat et Présidence démocrates et Chambre des représentants aux mains des Républicains-- est resté le même à Washington après les élections et les investisseurs redoutent un blocage politique sur le budget, qui conduirait début janvier à des coupes budgétaires automatiques et massives susceptibles de miner l'économie américaine.

Le président Barack Obama a invité les dirigeants des deux parties à des négociations à la Maison Blanche cette semaine.

Parallèlement, la Grèce reste un sujet de préoccupations pour les courtiers, alors que les ministres des Finances des pays membres de la zone euro doivent étudier un rapport des principaux bailleurs de fonds d'Athènes qui vient de leur être remis.

Le Parlement grec a adopté dans la nuit de dimanche à lundi un nouveau budget de rigueur portant sur l'année 2013 pour s'assurer la poursuite du soutien de ces bailleurs.

"Les chiffres solides en provenance de Chine" ont toutefois permis "au marché de se maintenir", a noté Bill Baruch, de iiTrader.

Selon les chiffres des douanes chinoises, le géant asiatique a importé en octobre quelque 5,6 millions de barils par jour, soit 18% de plus qu'en septembre et 14% de plus qu'en octobre 2011.

Les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, particulièrement en Israël, entretiennent aussi la tension sur les prix, a relevé M. Smith.

L'armée israélienne a tiré dimanche des coups de semonce en direction de la Syrie après la chute d'un obus de mortier syrien dans la partie du Golan occupée par Israël, ce qui constitue le premier incident du genre depuis près de 40 ans.

Lundi, l'armée israélienne a annoncé avoir touché une cible en Syrie, en riposte à une nouvelle chute d'un obus de mortier syrien dans la zone.

Et, au Yémen, le principal oléoduc servant à exporter le brut a été de nouveau saboté dans la nuit de dimanche à lundi dans la province de province de Marib (centre), provoquant une perturbation de la production.

rp



(AWP / 12.11.2012 15h58)


Commenter Le brut en légère hausse dans un marché prudent face aux incertitudes


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite