Menu
A+ A A-

Le brut monte légèrement, le marché attend l'élection américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un marché attentiste, qui retenait son souffle à quelques heures de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 108,15 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 42 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 39 cents à 86,04 dollars.

"Les échanges restent très prudents avant l'élection présidentielle américaine en fin de journée, et le Congrès du Parti communiste chinois (à partir de jeudi) qui marquera la première transition au pouvoir en Chine en une décennie", soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Les Etats-Unis et la Chine sont les deux principaux consommateurs de brut de la planète.

Les courtiers tentaient de se positionner de manière prudente, alors que les sondages aux Etats-Unis laissent présager un scrutin serré, le président sortant démocrate, Barack Obama, se trouvant au coude à coude avec son opposant républicain, Mitt Romney.

"Le tableau de l'économie américaine s'est amélioré ces derniers temps, comme en témoignent les derniers indicateurs manufacturiers ou le rapport sur l'emploi en octobre" publié vendredi, "mais le fardeau de la dette publique reste une préoccupation pour le marché" quel que soit le vainqueur de l'élection, observait M. Kryuchenkov.

Les opérateurs redoutent ainsi que les deux grands partis échouent à se mettre d'accord d'ici la fin de l'année sur un compromis budgétaire, ce qui entraînerait un choc fiscal et des coupes budgétaires automatiques massives début 2013.

Le marché du brut pourrait cependant être revigoré par une victoire de M. Obama, qui affiche son soutien à la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale américaine (Fed) -- dont les injections de liquidités dans l'économie stimulent les achats de matières premières.

En Chine, le 18e Congrès du Parti communiste chinois (PCC) verra jeudi l'actuel président Hu Jintao céder le poste de secrétaire général du Parti à Xi Jinping, 59 ans, alors que les spéculations sur de nouvelles mesures de relance économique par Pékin restent vives.

Si la prudence continuait de dominer les échanges, les prix du baril étaient cependant soutenus par "un regain de tensions à la frontière entre le Yémen et l'Arabie saoudite", principal exportateur de brut du monde, ravivant les inquiétudes géopolitiques au Moyen-Orient, notaient les experts de JBC Energy.

Deux gardes-frontières saoudiens ont ainsi été tués lundi dans une embuscade tendue par des hommes armés partisans d'Al-Qaïda qui tentaient de franchir la frontière sud en direction du Yémen, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur.

tt



(AWP / 06.11.2012 12h30)


Commenter Le brut monte légèrement, le marché attend l'élection américaine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite