Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se replie dans un marché toujours inquiet pour la demande

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché toujours miné par les inquiétudes sur la demande, en dépit d'indicateurs jugés rassurants en Chine, et faisant montre de prudence alors que s'ouvrait à Bruxelles un sommet européen de deux jours.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 112,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 82 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre perdait 23 cents à 91,89 dollars.

"Les prix du baril sont en baisse des deux côtés de l'Atlantique en dépit de statistiques économiques encourageantes publiées en Chine, les premières depuis un certain temps", observait Addison Armstrong, analyste du courtier Tradition Energy.

Ainsi, le ralentissement de la croissance s'est poursuivi au troisième trimestre en Chine mais à un rythme plus modéré, tandis que la production industrielle chinoise a progressé en septembre de 9,2% sur un an, une hausse plus forte qu'attendu, un signal de bon augure pour la vigueur économique du géant asiatique.

"Mais ces indicateurs rassurants rendent moins probables de nouvelles mesures de la Banque centrale chinoise" pour stimuler l'économie, expliquait M. Armstrong, notant par ailleurs que les investisseurs se montraient prudents "en attendant de voir les résultats du sommet européen de deux jours" débuté jeudi.

Ce sommet des 27 dirigeants de l'Union européenne (UE), où doivent être débattues les situations financières difficiles de la Grèce et de l'Espagne, s'est ouvert sur fond de bras de fer entre Paris et Berlin qui s'opposent sur l'avenir de l'union monétaire et sur le dossier de la supervision bancaire.

Les cours ont par ailleurs accéléré leur repli après l'annonce aux Etats-Unis d'un fort rebond des nouvelles inscriptions au chômage lors de la deuxième semaine d'octobre, effaçant totalement leur baisse massive et inattendue des premiers jours du mois, selon des chiffres du département du Commerce.

Cet indicateur morose venait renforcer les craintes persistantes sur la vigueur de la demande énergétique du pays, premier consommateur de brut de la planète, dans un marché encore sous le coup de la forte hausse des stocks pétroliers américains dévoilée la veille.

Le Département américain de l'Energie (DoE) avait ainsi fait état mercredi d'une hausse de 2,9 millions de barils de brut lors de la semaine achevée le 12 octobre, un chiffre bien supérieur aux prévisions, "ce qui a aussitôt fait trébucher les prix du baril", rappelait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Sur le front de l'offre, le Brent restait toutefois aidé par des tensions sur la production en mer du Nord, alimentées par de nouveaux retards, pour des raisons techniques, dans le redémarrage de plateformes de la région après une longue période de maintenance en septembre.

Les investisseurs continuaient également de surveilles les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, alors que se poursuivent les violences en Syrie et après le renforcement en début de semaine des sanctions de l'UE contre l'Iran, soupçonné de développer un programme nucléaire militaire.

cha



(AWP / 18.10.2012 18h30)



Commenter Le brut se replie dans un marché toujours inquiet pour la demande

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite