Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York, soutenu par la baisse du dollar

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, rebondissant après avoir plongé la veille de près de 4 dollars, dans un marché qui profitait de la baisse du dollar mais restait inquiet pour les perspectives de la demande mondiale.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre montait de 84 cents à 88,98 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir chuté la veille de 3,75 dollars, à son plus bas depuis le 2 août.

"Les cours sont soutenus par un mouvement de rebond, les courtiers profitant d'achats à bon compte, après une semaine de très net recul", a constaté John Kilduff, de Again Capital.

Alors que les investisseurs avaient été échaudés la veille par de mauvais chiffres dans le secteur des services en Chine, le deuxième pays consommateur de pétrole au monde, et par des perspectives inquiétantes pour la croissance économique en Asie, des chiffres sur l'emploi américain jeudi remontaient le moral du marché.

"Les courtiers tournent à nouveau leur attention vers les Etats-Unis où les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties légèrement meilleures qu'attendu, stimulant le marché actions avant l'ouverture", a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont remontées dans les derniers jours de septembre après être tombées près de leur niveau le plus bas de l'année, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

Quelque 367'000 demandes d'allocations de chômage ont été déposées dans le pays du 23 au 29 septembre, soit 1,1% de plus que la semaine précédente, un chiffre relativement proche des attentes des analystes qui tablaient sur 365'000 nouveaux chômeurs.

D'autre part, le rebond du dollar contre l'euro contribuait à soutenir le brut, et les autres matières premières.

En effet, la baisse du billet vert favorisait les achats d'actifs libellés en dollars, comme l'or noir, pour les acheteurs munis d'autres devises.

"Les tensions géopolitiques restent dans l'esprit des investisseurs, qui s'attendent à ce qu'elles ressurgissent et s'exacerbent à tout instant", les courtiers surveillant particulièrement les tensions entre la Turquie et la Syrie, et la situation iranienne, a rappelé John Kilduff.

rp



(AWP / 04.10.2012 15h46)



Commenter Le brut rebondit à New York, soutenu par la baisse du dollar

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite