Menu
A+ A A-

Asie: le brut creuse ses pertes dans une conjoncture morose (87,94 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole creusait ses pertes jeudi en Asie en raison d'inquiétudes pour la demande mondiale dans le contexte d'une laborieuse relance économique aux Etats-Unis, du ralentissement chinois et de la crise dans la zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre perdait 20 cents, à 87,94 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance reculait de trois cents, à 108,14 dollars.

Mercredi à New York, le baril de WTI a perdu près de 4 dollars et atteint un plus bas depuis deux mois malgré une baisse surprise des réserves de brut aux Etats-Unis, premier consommateur d'or noir.

Les investisseurs craignent pour "les perspectives de croissance économique mondiale" qui demeurent "moroses" et allègent par mesure de précaution leurs positions risquées, a relevé Sanjeev Gupta chez Ernst and Young.

L'environnement économique aux Etats-Unis, premier consommateur de pétrole du monde, l'essoufflement de la Chine, deuxième consommateur de brut, et l'aggravation de la crise de la dette dans la zone euro contribuent à peser sur les cours du baril.

L'indice PMI des directeurs d'achat compilé par la Fédération chinoise de la logistique et des achats (CFLP), publié lundi, a apporté une nouvelle confirmation du ralentissement chinois. L'indice s'est établi en septembre à 49,8, contre 49,2 en août. Un chiffre inférieur à 50 indique une contraction de l'activité par rapport au mois précédent, un chiffre supérieur une expansion.

Un autre indice PMI publié samedi par la banque HSBC s'est pour sa part établi à 47,9 en septembre, en contraction pour le 11ème mois consécutif.

La Banque asiatique de développement (BAsD) a révisé à la baisse mercredi ses prévisions de croissance pour l' Asie, qui devrait retrouver ses niveaux de 2009, en raison du ralentissement en Chine et en Inde, et de la faiblesse sur ses marchés exportateurs, Europe et Etats-Unis.

Dans son rapport, la Banque table sur une croissance de 7,7% du Produit intérieur brut (PIB) chinois cette année et de 8,1% en 2013, des taux bien inférieurs aux 9,3% de 2011. Ses prévisions précédentes étaient de +8,5% en 2012 et +8,7% en 2013.

Enfin l'Espagne n'en finit pas d'inquiéter avec la menace de Moody's sur la note du pays et les incertitudes sur la demande d'aide de Madrid à ses partenaires européens.

Quatrième économie de la zone euro, Madrid est sous la pression des marchés et d'une partie de ses partenaires européens depuis des semaines pour solliciter une aide exceptionnelle après un accord en juin sur un soutien à ses banques.

La réunion des ministres des Finances de la zone euro lundi et le Sommet européen des 18 et 19 octobre apparaissent aux yeux des investisseurs comme l'occasion idéale pour l'Espagne de franchir le pas.

Mercredi, le baril de WTI a perdu 3,75 dollars, à 88,14 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au plus bas depuis le 2 août, quand il avait terminé à 87,13 dollars.

A Londres, le baril de Brent a reculé de 3,40 dollars par rapport à la clôture de mercredi, terminant à 108,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

fah



(AWP / 04.10.2012 06h22)


Commenter Asie: le brut creuse ses pertes dans une conjoncture morose (87,94 USD)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite