Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, dans un rebond technique

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse à New York vendredi, les courtiers profitant d'achats à bon compte à l'approche du week-end et d'un relatif regain d'optimisme en zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, a avancé de 47 cents, à 92,89 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 111,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 1,39 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours de l'or noir ont ainsi poursuivi un mouvement de stabilisation entamé la veille après avoir enregistré une semaine de fortes pertes, dans un contexte de craintes d'un ralentissement de la demande mondiale et d'une abondance de l'offre, aux Etats-Unis notamment.

Le marché a été soutenu par "des mouvements d'achats dans un marché trop vendu", a relevé David Bouckhout, de TD Securities.

En effet, "des seuils techniques importants ont été cassés à la baisse cette semaine", a observé Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com, qui a évoqué "un rebond technique après une chute de plus de 8 dollars (le baril) en quelques jours".

Résultat, les courtiers achètent à bon compte à l'approche du week-end, le rebond des prix étant par ailleurs favorisé par un léger fléchissement du dollar, a ajouté le courtier.

Des spéculations sur des discussions entre la Commission européenne et l'Espagne, au sujet d'un nouveau train de réformes économiques dans le pays, ont fait souffler vendredi un vent d'optimisme, revigorant les actifs jugés risqués tels que le brut ou l'euro.

Or, la baisse du billet vert favorise les achats des matières premières libellées en dollars pour les acheteurs munis d'autres devises.

"Il s'agit effectivement d'une correction mais on est encore loin du niveau de vendredi dernier", a nuancé Phil Flynn, de Price Futures Group. Le baril pour livraison en novembre avait clôturé ce jour-là à 99,00 dollars.

Mais les prix du pétrole étaient aussi portés par "les risques de perturbations de la production", ont noté les experts de Commerzbank.

"La reprise de l'activité pétrolière en Libye risque d'être retardée après les attaques la semaine dernière (contre un consulat américain), qui compliquent le recrutement d'employés étrangers dans le secteur pétrolier", observaient-ils notamment.

Ailleurs dans le monde arabe, les tensions restent fortes, après la vague de violences anti-américaines enregistrées depuis une semaine, et le marché est toujours agité par les spéculations sur de possibles frappes israéliennes contre l'Iran, soupçonné de développer un programme nucléaire à visée militaire.

rp



(AWP / 24.09.2012 06h21)



Commenter Le brut finit en hausse à New York, dans un rebond technique

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite