Menu
A+ A A-

Asie: en hausse après la dégringolade des dernières séances (92,00 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi en Asie sous l'effet de mouvements à l'achat favorisés par la chute des cours la veille à New York, après un bond inattendu des stocks de brut américains et des rumeurs d'intervention de l'Arabie saoudite.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 2 cents, à 92,00 dollars, dans les échanges électroniques matinaux tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour échéance en novembre s'appréciait de 43 cents, à 108,62 dollars.

Les cours du brut ont dégringolé ces derniers jours "et les investisseurs le voient comme une aubaine pour revenir sur le marché", a noté Justin Harper, analyste chez la maison de courtage IG Markets à Singapour.

Le département de l'Energie" (DoE) a fait état mercredi d'une hausse inattendue des stocks aux Etats-Unis de 8,5 millions pour les stocks de brut, contre seulement 500.000 barils attendus par les analystes, et 11,4 millions de barils pour les stocks d'essence contrairement aux attentes des analystes qui tablaient sur une hausse de 700.000 barils.

Cet indicateur très variable d'une semaine sur l'autre traduit une demande en berne aux Etats-Unis et souligne les difficultés de la première économie mondiale à relancer durablement son activité et sa consommation.

D'autre part, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, est devenue en mars le premier producteur de pétrole de la planète en portant sa production à 9,923 millions de barils par jour (mbj), devançant la production russe, qui est de 9,920 mbj.

Des rumeurs lui prêtent l'intention de pomper à nouveau plus de 10 millions de barils de brut par jour (mbj) afin de contenir la hausse des cours alors que les Etats-Unis et plusieurs pays européens se tiendraient prêts à puiser dans leurs réserves stratégiques.

Après un premier plongeon violent lundi à New York et à Londres, pour des raisons qui restent mystérieuses, le baril de WTI a dévissé de 3,31 dollars mercredi, à 91,98 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), s'établissant ainsi à des niveaux plus vus depuis début août.

De même, à Londres, le baril de Brent a terminé à 108,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), décrochant de 3,84 dollars par rapport à la clôture de mardi, et revenant également à des seuils plus observés depuis le début du mois précédent.

jq



(AWP / 20.09.2012 06h18)


Commenter Asie: en hausse après la dégringolade des dernières séances (92,00 USD)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de brut tire les stocks à la hauss…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite