Menu
A+ A A-

Le brut en légère hausse à New York, reprenant son souffle après la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert légèrement en hausse lundi, dans un marché reprenant son souffle après s'être envolé à des niveaux inédits depuis début mai vendredi, dopé par l'annonce de mesures inédites de soutien à l'économie par la Réserve fédérale américaine (Fed).

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre grappillait 15 cents, à 99,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix du brut évoluaient proche de l'équilibre après s'être hissés vendredi jusqu'à 100,42 dollars à New York, en cours d'échanges électroniques, et 117,95 dollars à Londres, au plus haut depuis début mai, soutenus par l'annonce de mesures inédites de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l'économie.

"Le WTI avait dépassé les 100 dollars grâce à la Fed la semaine dernière et (...) en l'absence de grandes nouvelles aujourd'hui, les cours se heurtent à un seuil de résistance (technique) et les investisseurs engrangent quelques bénéfices", a expliqué John Kilduff, de Again Capital.

La Fed avait dévoilé jeudi une nouvelle vague de rachats d'actifs illimités et un maintien de taux directeurs quasi nuls jusqu'à au moins la mi-2015, des mesures destinées à stimuler la reprise économique mais aussi de nature à diluer la valeur du dollar -- ce qui rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine.

Les prix de l'or noir restaient toutefois soutenus par des inquiétudes sur le front de l'approvisionnement avec la récente escalade des tensions au Moyen-Orient, "mais cela a été majoritairement pris en compte dans les prix", a estimé M. Kilduff.

La région est en effet déstabilisée par une flambée de violences antiaméricaines en protestation contre un film amateur dénigrant l'islam tourné aux Etats-Unis -- violences notamment marquée par la semaine dernière par la mort de l'ambassadeur américain en Libye.

"Dans l'environnement actuel d'appétit pour le risque, les nouvelles d'une dégradation de la situation au Moyen-Orient tomberaient en terre fertile, et pourraient soutenir plus encore qu'auparavant une flambée des prix", ont pointé quant à eux les experts de Commerzbank.

L'accalmie du marché du brut en ce début de semaine se devait également pour Phil Flynn, de Price Futures Group, à une prudence accrue au sujet de la zone euro qui continuait à inquiéter, en dépit de l'annonce par la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière d'un programme de rachat de dettes des Etats de la zone euro en difficulté.

fah



(AWP / 17.09.2012 15h56)


Commenter Le brut en légère hausse à New York, reprenant son souffle après la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite