Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit sa hausse en Asie après la Fed (98,96 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole poursuivait sa hausse vendredi matin en Asie, après les nouvelles annonces de la Réserve fédérale des Etats-Unis visant à soutenir l'économie du pays, premier consommateur au monde de brut.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 65 cents, à 98,96 dollars, dans les échanges électroniques matinaux en Asie. Le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance prenait 56 cents, à 116,44 dollars.

Les cours poursuivaient ainsi leur mouvement à la hausse entamée la veille à New York, après les annonces d'assouplissement quantitatif de la banque centrale américaine. La Fed va créer encore de la monnaie en masse pour tenter d'accélérer la baisse du chômage.

La Réserve fédérale des Etats-Unis va plus loin qu'elle n'a jamais été. En décidant de racheter des titres adossés à des créances immobilières émis par les organismes de refinancement hypothécaire parapublics (Fannie Mae et Freddie Mac), elle revient à des mesures prises à l'automne 2008 quand l'économie américaine était en chute libre.

Mais quand il y a quatre ans elle s'engageait à racheter un montant fixe de titres, elle prévoit cette fois-ci d'en racheter pour 40 milliards de dollars par mois jusqu'à ce qu'elle observe une "amélioration soutenue" du marché du travail, et d'augmenter la dose tant que ce résultat ne sera pas atteint.

"N'ayez pas peur, +QE3+ (la troisième vague d'assouplissement quantitatif: ndlr) est là", ont écrit les analystes de IG Markets dans une note.

"Enfin, les marchés ont eu ce qu'ils voulaient quand (le président de la Fed) Bernanke a annoncé un nouveau programme ambitieux de rachats d'obligations, dans l'espoir que cela amènera à une reprise durable aux Etats-Unis", ajoutent-ils.

"Et la cerise sur le gâteau, c'est qu'il n'y a pas d'échéance annoncée pour ce programme", ajoutent-ils.

La Fed a en effet adopté une position de principe peu conforme à l'orthodoxie des banques centrales en s'engageant à maintenir une politique monétaire ultra-accommodante "pendant un temps considérable", même "après le renforcement de la reprise".

M. Bernanke a expliqué à demi-mot que la Fed était comme contrainte de passer à l'offensive dans la mesure où elle est actuellement la seule à pouvoir agir, le Congrès étant totalement bloqué par l'incapacité des démocrates et des républicains à s'entendre sur les questions budgétaires et économiques.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre avait gagné 1,30 dollar à 98,31 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), atteignant un plus haut depuis le 4 mai quand il avait clôturé à 98,49 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres pour même échéance, a terminé à 116,90 dollars, gagnant 94 cents par rapport à la clôture de la veille, un niveau plus atteint depuis le 2 mai quand il avait terminé à 118,20 dollars.

tt



(AWP / 14.09.2012 06h22)


Le pétrole en Asie


vendredi 20 avril 2018

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

jeudi 19 avril 2018

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient d'augmenter jeudi en Asie, portés par le recul des réserves de brut américaines et des déclarations...

mardi 17 avril 2018

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie, les inquiétudes sur de possibles ruptures d'approvisionnement au Moyen-Orient reprenant le dessus après...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite