Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York à 97,04 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi, dans un marché aux faibles volumes, les courtiers optant pour l'optimisme à la veille d'une décision importante pour l'euro et du début d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 13H00 GMT/15h00 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre prenait 50 cents, à 97,04 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché "est plutôt tranquille ce matin, reprenant son souffle avant un mercredi qui s'annonce agité, avec la décision de la cour constitutionnelle allemande (sur le nouveau fonds de secours européen, ndlr) et le début de la réunion de la Fed", a noté John Kilduff, analyste à Again Capital.

"Les rumeurs sur l'annonce de nouveaux rachats d'obligations à l'issue de la réunion de la Fed participent" à la hausse des prix, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Après des statistiques très décevantes sur l'emploi américain vendredi, des chiffres publiés lundi ont montré un recul du crédit à la consommation aux Etats-Unis, incitant les investisseurs à tabler sur une intervention de la banque centrale américaine.

Des mesures de soutien de la Fed, notamment via des injections de liquidités dans l'économie, sont de nature à stimuler les achats de matières premières, mais aussi à diluer la valeur de dollar -- ce qui rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine.

"Les inquiétudes persistantes sur la Syrie et l'évolution de la situation entre Israël et l'Iran" constituent une "prime géopolitique pour le pétrole", a par ailleurs noté M. Kilduff, soulignant que les récents propos du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avaient ravivé les craintes d'un conflit entre son pays et Téhéran.

Selon le responsable politique, la communauté internationale ne peut pas demander à Israël d'attendre avant d'agir vis-à-vis de l'Iran si elle n'impose pas de "lignes rouges" à Téhéran sur son programme nucléaire.

La hausse des cours restaient toutefois limitée par la possibilité d'une utilisation par les autorités américaines des réserves stratégiques du pays pour alimenter le marché du brut, après les perturbations de production dans le golfe du Mexique fin août lors du passage de l'ouragan Isaac.

Par ailleurs le fait que l'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a très légèrement relevé mardi sa prévision de demande mondiale de brut pour 2013, tout en soulignant l'existence d'un "risque baissier" au vu d'une possible propagation du "ralentissement économique dans les pays développés" aux "régions hors de l'OCDE" va "probablement freiner tout gain important", a avancé M. Kilduff.

rp



(AWP / 11.09.2012 15h53)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York à 97,04 dollars le baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    mardi 19 mars 2019 à 12:39

    Le pétrole monte, profitant des promesses de l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, continuant de profiter d'une réunion de suivi de l'accord qui unit...

    mardi 19 mars 2019 à 05:35

    Le pétrole étale en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser...

    lundi 18 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep continuerait...

    lundi 18 mars 2019 à 16:30

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep...

    lundi 18 mars 2019 à 15:48

    Frets maritimes: les frets secs émergent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière après avoir atteint des niveaux bas, tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite