Menu
A+ A A-

Le brut termine en hausse à New York, les courtiers misant sur la Fed

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse vendredi à New York, les courtiers pariant sur une intervention prochaine de la banque centrale américaine (Fed) pour stimuler l'économie après la publication de chiffres décevants sur l'emploi aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a gagné 89 cents par rapport à la clôture de jeudi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 96,42 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE), a fini à 114,25 dollars, en hausse de 76 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les investisseurs "attendaient de meilleurs chiffres sur l'emploi", a noté Matt Smith, de Summit Energy.

Après un trimestre de hausse, le taux de chômage officiel des Etats-Unis est revenu en août à 8,1%. Mais cette baisse est principalement le fruit d'une diminution de la population active, l'économie américaine n'ayant créé que 96'000 emplois nets en août, soit 32% de moins qu'en juillet.

Jeudi, l'enquête mensuelle ADP avait pourtant suscité des attentes élevées, annonçant une forte hausse des embauches en août dans le secteur privé.

Aussi quand l'administration a diffusé ses chiffres officiels, qui reposent avec une acuité nouvelle la question de la persistance du ralentissement de l'économie américaine, "le marché est dans un premier temps descendu", a souligné M. Smith.

Mais peu à peu "a émergé le scénario d'une intervention prochaine d'un nouveau stimulus" par la Réserve fédérale américaine, qui a fait monter les cours, a ajouté l'analyste.

La prochaine réunion de la Fed est prévue les 12 et 13 septembre. Or lors de sa dernière intervention publique fin août, le président de l'institution Ben Bernanke a confirmé la disposition de la banque centrale des Etats-Unis à soutenir davantage l'économie du pays, surtout si la croissance restait trop faible pour permettre au chômage de baisser.

Des mesures de la Fed se traduisent habituellement par des injections de liquidités dans le système financier américain qui favorisent l'achat d'actifs peu risqués et plus rentables, comme les matières premières.

Les prix du pétrole ont également profité vendredi de l'affaiblissement du billet vert face à l'euro, qui rend plus attractifs les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les rumeurs persistantes sur une possible utilisation des réserves de pétrole américain suite à l'annonce jeudi d'une baisse prononcée des stocks de brut aux Etats-Unis n'ont pas suffi à freiner la progression des cours.

Pourtant, selon Andy Lipow de Lipow Oil Associates, "le gouvernement s'inquiète de la hausse des prix de l'essence à quelques semaines des élections et pourrait tenter d'utiliser ce moyen pour atténuer cette augmentation qui affecte les consommateurs".

rp



(AWP / 10.09.2012 06h21)


Commenter Le brut termine en hausse à New York, les courtiers misant sur la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite